extreme xl lagares
extreme xl lagares
Le podium Bill Bolt, Manu Lettenbichler et Graham Jarvis.

L’Extreme XL Lagares a connu une édition des plus mouvementée, comme on vous l’a communiqué ici et avec des restrictions sanitaires tombées au tout dernier moment. Les organisateurs et les pilotes ont finalement réussi à s’accorder sur un format EnduroCross avec trois manches de 20 minutes plus deux tours. 

Au départ, la FIM voulait que le général de ces trois manches donnent des points pour le nouveau championnat du monde extrême dont l’Extreme XL Lagares devait justement faire l’ouverture. Finalement, après de longues tractations, tout le monde est revenu à la raison. Aucun point n’a été attribué sur cette course. Si la plupart des pilotes ont joué le jeu en décidant de s’aligner quand même pour les manches, on compte tout de même un absent de taille : Jonny Walker. Le nouveau pilote Beta a en effet décidé de se retirer de l’évènement dimanche matin, après avoir signé le deuxième temps des qualifications. « Je ne roulerai pas aujourd’hui. Une décision de ne pas distribuer de points à été prise. Je la respecte, mais vu l’état du terrain avec la pluie qui est tombée, je ne prendrai pas le risque. Je dois composer depuis quelques temps avec un petite blessure au genou et je ne veux pas prendre le risque de l’aggraver. » a déclaré le jeune anglais sur instagram. 

C’est un autre anglais qui s’est imposé, en la personne de Billy Bolt. Vainqueur de deux manches sur trois, il devance au final Manuel Lettenbichler et la surprise Graham Jarvis, toujours aussi vert dans un exercice qu’il n’apprécie pourtant que modérément. Wade Young et Alfredo Gomez complètent le top 5. Taddy Blazusiak, ancien multi-champion du monde comme des USA de la discipline, s’est tordu le genou et a été obligé de renoncer après la deuxième manche, lui qui avait terminer deuxième de la première.