étape 10

L’étape 10 de ce Dakar 2023 marque l’entrée pour de bon des pilotes dans ce fameuse Empty Quarter, soit le désert qui occupe une bonne partie du territoire saoudien.

Parti en 28e position dans la spéciale, le Botswanais de chez Hero Ross Branch a pris les meilleurs temps de la spéciale à tous les intermédiaires. Il s’impose à l’arrivée pour 21 » devant le français de chez Honda Adrien Van Beveren. Une deuxième victoire d’étape sur ce Dakar donc pour Ross Branch,  qui s’offre sa deuxième victoire d’étape sur ce Dakar, la troisième de son histoire pour la marque indienne. Une place pour l’honneur puisque depuis ses ennuis mécaniques en début de course, il n’a plus rien à espérer au classement général.

Belle surprise du jour, Michael Docherty qui termine troisème du jour à 30 ». Le Sud-Africain qui a animé le début de rallye est de retour aux avant-postes sur des pistes qu’il connait, lui qui est installé pas loin, à Dubaï.

Kevin Benavides termine à une minutes, mais, surtout, l’Argentin vainqueur du Dakar 2021 s’empare de la première place du général devant Skyler Howes désormais à 1’29 » et Toby Price à 2’10 ». Le podium reste ultra serré. VBA en 4e position est à 9’52 tandis que Quintanilla et Klein sont à environ un quart d’heure en 5e et 6e position.

11e du jour à 4’50’’ du scratch, le Français Romain Dumontier a signé des temps dans le rythme des pilotes officiels partis devant lui. Michael Docherty le bat aujourd’hui en Rally2 en terminant 2e du jour. Mais au général, Dudu est 16e et leader de sa catégorie. Le dauphin de Mason Klein du W2RC 2022 tient son rang.

« C’était une étape sympa, mais il faut faire attention car il y a beaucoup de dunes cassées, on ne sait jamais ce qu’il y a derrière. On s’est levé très tôt ce matin, heureusement que la spéciale était courte. Pour ma part je l’ai vraiment prise sans risque. Je n’ai qu’une envie c’est de rentrer et d’aller faire une sieste. En arrivant j’étais surpris car j’ai le meilleur temps des 5 premiers. Je pensais aussi que derrière ils allaient me rattraper mais pas tant que ça, ce qui veut dire que j’ai bien roulé. »

Joan Barreda a chuté hier au km 16 de la spéciale. Se plaignant de douleurs au dos, le Catalan a été héliporté à l’hôpital de Riyadh pour y passer des examens complémentaires. Dans la soirée, le pilote Honda a annoncé souffrir d’une facture de la vertèbre lombaire L2. « C’est dommage de devoir dire au revoir à ce Dakar, a-t-il écrit sur Instagram hier soir. Aujourd’hui, nous sommes partis sur la spéciale avec la motivation d’aller chercher la course. Nous étions bien placés et c’était une étape à tenter. Mais le désert est dur. Nous avons essayé. »

Retrouvez tous les résultats de l’étape 10 et du classement général en cliquant ici.