trophée de france endurokid

Le Trophée de France EnduroKid 2020, c’est fini ! Accessible aux pilotes âgés de 7 à 16 ans, la discipline reprend les codes traditionnels de l’enduro, avec un parcours de liaison, des heures de pointage et une spéciale chronométrée. Chaque boucle est parcourue plusieurs fois (trois fois pour les plus jeunes et jusqu’à cinq fois pour les plus âgés) et c’est le cumul des chronos en spéciale qui détermine le classement.  Tout ça se déroule sur une journée et sur des voies privées afin que les très jeunes pilotes puissent rouler, au guidon de motos de cross ou d’ enduro. 

Avec un total de cinq épreuves initialement prévues au calendrier, le trophée de France EnduroKid 2020 s’est malheureusement vu amputé de trois épreuves, annulées en raisons des contraintes sanitaires. Il n’en reste pas moins que les deux évènements qui ont pu être mis en place ont donné lieu à de très belles courses. Le Moto Club de l’ Emblavez, en Auvergne, qui a organisé l’ouverture de la saison à Saint-Vincent (43) et le Cahors Trial Club, au coté de l’équipe de Moto Cap 46 menée par Gilles Algay, qui a mis sur pied la seconde épreuve sur le domaine d’ Auzole, près de Cahors, sont tous deux déjà expérimentés dans l’organisation de tels évènements, et ont su mettre les petits plats dans les grands pour rendre une copie parfaite.  

En quelques années, l’EnduroKid s’est fait une solide réputation et attire une quantité de pilotes de plus en plus grande. Les acteurs de la moto, marques, concessionnaires, écoles de pilotage ne s’y trompent pas et investissent de plus en plus de temps pour épauler les très nombreux talents et futurs champions présents dans les paddocks. 

Ce trophée de France EnduroKid 2020, court mais intense, a réservé de la bagarre dans toutes les catégories. On fait le point pour chacune d’entre elles :

Chez les Espoirs, c’est le pilote du Cantal, Arthur Marcenac (Elite-Moto 15 – KTM) qui prenait le premier la tête du classement provisoire après l’épreuve de Saint-Vincent. C’est lui qui a été le plus rapide lors de cette course d’ouverture, et qui s’impose face à Enzo Philibeaux (Outsiders Academy – Yamaha), second à seulement 6 secondes. Romain Dagnat complétait le podium du jour. Lors de la seconde confrontation, sur le domaine d’ Auzole à Cahors, Arthur Marcenac n’est pas parvenu a retrouvé le rythme qu’il avait su imposer lors du premier round. Une baisse de régime qui lui fait manquer le podium (il prend la quatrième place) mais permet tout de même à l’auvergnat de conserver une seconde place au classement  final. Un classement remporté par Enzo Philibeaux qui, au terme d’une journée parfaite à Cahors, s’impose au sommet de la boite et devient par la même le nouveau vainqueur du trophée Enduro Kid 2020 chez les Espoirs. 

Romain Dagnat, visiblement aussi à l’aise sur les spéciales cadurciennes qu’entre les banderoles de Saint-Vincent, monte une seconde fois sur la troisième marche du podium et consolide cette position au classement final. 

A noter la belle performance du sociétaire du MVHL, Guilhem Gibert. Le lozérien prend la seconde place à Cahors, il est 4ème du classement final du trophée. 

Classement final Espoirs

  1. PHILIBEAUX Enzo 
  2. MARCENAC Arthur 
  3. DAGNA Romain

Du coté des cadets, la lutte pour la victoire finale a là aussi été acharnée. C’est le jeune Romain Sicard, élève de l’école de pilotage Vincenduro Academy, qui a été le plus fort et s’impose dans ce trophée Cadet au terme des deux épreuves. Vainqueur de la course de Saint-Vincent, Romain est passé très près de signer le doublé à Auzole. Il perd la victoire pour moins de deux secondes, au profit du local de l’ étape, Kévin Pons. Ce dernier, auteur d’une journée exemplaire, s’est offert, à lui et à l’école de pilotage Moto Cap 46 qui l’a formé, une toute première victoire en enduro kid. Il occupe la troisième place du classement final. 

Derrière Romain Sicard, c’est le jeune Matteo Durand, sociétaire du Moto Verte Haute Lozère, qui pointe au second rang du général. Il n’a pas remporté de victoire, mais a réalisé une saison très solide, montant sur le podium à l’issue de chacune des deux épreuves, second à Saint-Vincent, et troisième à Auzole. 

A noter que Benjamin Garnier, qui occupait la seconde place du classement provisoire après l’épreuve de Saint-Vincent, a été contraint d’abandonner à Auzole à cause d’une chute, alors qu’il venait de signer le meilleur temps dans la toute première spéciale du jour. 

Classement final Cadets

  1. SICARD Benjamin 
  2. DURAND Matteo 
  3. PONS Kevin
trophée de france endurokid
trophée de france endurokid

Le vainqueur de la catégorie minime porte un patronyme bien connu dans le monde de l’enduro. Paul Rebuffie, qui roule sous les couleurs d’ Alystar, l’école de pilotage que dirige Olivier, son père, s’inscrit dans la tradition familiale en remportant le trophée Enduro Kid 2020 dans la catégorie Minime. Engagé l’an passé dans cette même catégorie, il avait terminé sa saison à la seconde place finale sans remporter de victoire. Cette année, il n’a pas fait de détail et s’est imposé lors des deux courses disputées, pour un trophée bien mérité.  Derrière lui, c’est Paul Garcia qui prend la seconde place finale. Second de l’épreuve de Saint-Vincent après une bataille pour l’accès au podium qui s’est livrée dans un mouchoir de poche, il a réédité cette bonne performance à Auzole, avec une avance un petit peu plus confortable sur ses poursuivant. 

C’est Raphael Roux qui complète le tiercé de tête de ce trophée. Vainqueur l’an passé chez les benjamins, il a parfaitement maitrisé sa montée chez les minimes en trouvant tout de suite le chemin du podium. 

Classement final Minimes

  1. REBUFIE Paul 
  2. GARCIA Paul 
  3. ROUX Raphael

C’est chez les benjamins que l’on a vécu la bagarre la plus serrée. En effet, Eliot Laborie et Mathis Reilhan se sont tour à tour partagés les premières et secondes places. C’est tout d’abord Mathis Reilhan qui s’imposait à Saint-Vincent, moins de 5 secondes devant Eliot Laborie. Situation inverse sur les spéciales d’ Auzole, où c’est Eliot qui est parvenu à s’imposer devant son adversaire. A égalité de points, c’est celui qui s’est imposé en dernier qui l’emporte. C’est donc Eliot Laborie qui devient le nouveau vainqueur du trophée Enduro Kid Benjamin. Mathis Reilhan est second, devant Sacha Malavergne (MVHL). 

Classement final Benjamins

  1. LABORIE Eliot 
  2. REILHAN Mathis 
  3. MALAVERGNE Sacha
trophée de france endurokid
trophée de france endurokid

Comme son nom l’indique, on retrouve les plus jeunes dans la catégorie des poussins. A partir de 7 ans et aux guidons de motos aux cylindrées limitées à 65cc, ces tout jeunes riders affichent déjà une aisance de pilotage et une vitesse déconcertante. C’est Esteban Robin, sur une 65 KTM, qui, grâce à une seconde place à Saint-Vincent et une très belle victoire à Auzole, inscrit son nom tout en haut du classement final du trophée Enduro Kid 2020 catégorie Poussin. Noham Dabboue, vainqueur de l’épreuve d’ouverture, et quatrième à Auzole, prend quant à lui la seconde place du classement final. A seulement un point derrière lui, Patxi Berthuy complète le trio de tête. 

Classement final Poussins

  1. ROBIN Esteban 
  2. DABBOUE Noham 
  3. BERTHUY Patxi

Cette édition 2020 du trophée de France EnduroKid se clôture sur la déception de l’annulation de l’épreuve finale prévue à Chanac, mais nous invite à l’optimisme pour les années à venir, tant l’engouement pour cette discipline est fort et les Moto Clubs organisateurs impliqués et performants dans la mise en place et la gestion de ces courses. 

Nous dévoilerons très bientôt le calendrier du Trophée EnduroKid 2021.  

 

Retrouvez tous les résultats complets ici