(Newsletter Team TM Racing France) La composition du Team TM Racing 2014 est officielle. 4 pilotes s’aligneront en E1, E2, E3 et en Espoir 125 l’année prochaine avec des objectifs ambitieux. Revue d’effectifs, en commençant par les nouveaux venus. En photo, de gauche à droite : Alban Dauphin, Romain Boucardey, Pierre Vissac et Quentin Delhaye de Maulde.

Pierre Vissac, E3. TM Racing 300 EN. Pour sa première saison en Elite E2, Pierre Vissac s’est hissé à la 5e position de la catégorie, remportant même le titre de « champion de France Elite privé ». Cet Auvergnat de 25 ans a commencé la moto et la compétition sur le tard : il n’a que trois saisons complètes à son actif. Sérieux et ultra motivé, Pierre enchaîne l’entraînement après ses journées de travail. D’un bon gabarit et amateur de moto coupleuse, le choix de la cylindrée et de la catégorie s’est imposé naturellement : Pierre s’alignera en E3 au guidon de la 300 EN, la TM Racing la plus vendue en France. Cette année, il va pouvoir se concentrer sur son entraînement et son pilotage, en s’appuyant sur notre structure pour la logistique et la préparation de la moto. L’objectif : podium en E3.

Quentin Delhaye de Maulde, Espoir 125. TM Racing 125 EN. Le champion de ligue d’Auvergne 2013 de motocross 125 rejoint les rangs du Team TM Racing France pour une première saison d’enduro, après plusieurs essais concluants. Engagé sur les épreuves de Sancey, Vorey et Langogne, ce jeune pilote de 17 ans a montré de belles aptitudes pour la discipline avec notamment un podium à Vorey et de très bons chronos dans la spéciale en ligne. Dans une catégorie où ils seront nombreux à pouvoir prétendre au podium, Quentin a le potentiel pour figurer dans le haut du classement. Compte tenu de son généreux gabarit, cette saison 2014 pourrait être sa dernière en 125 : l’objectif est de le préparer à « monter » en Junior l’année suivante. Quentin continuera en parallèle à s’aligner sur des épreuves de motocross, en fonction des possibilités du calendrier.

Romain Boucardey, E2. TM Racing 250 EN. Les bons résultats de Romain Boucardey en fin de saison 2013 dans la catégorie E2, qu’il a intégrée en cours d’année avec la 250 EN, nous a confortés dans ce choix pour 2014. Cela lui a permis également d’anticiper le travail hivernal pour la saison à venir. Techniquement et physiquement, Romain est déjà très avancé dans sa préparation. Le Lozérien de 24 ans s’entraîne dur, en se rendant notamment sur des terrains de MX du Sud de la France, pratiquables l’hiver. Cet entraînement intensif lui a également permis de faire évoluer sa moto : une nouvelle ligne d’échappement l’a assagie et a permis à Romain d’améliorer ses chronos. L’objectif est de figurer sur le podium E2.

Alban Dauphin, E1. TM Racing 250 Fi. Pour sa 6e saison au sein de notre structure, Alban Dauphin intègre la catégorie E1 avec la deux et demi 4-temps, la TM Racing 250 Fi. Avec son gabarit de jockey, Alban a souffert physiquement en E3 en 2013 et ce changement de cylindrée devrait lui être bénéfique. D’autant qu’il profitera d’un modèle 2014 qui a bénéficié de toutes les évolutions techniques validées l’année dernière par Eero Remes en Mondial. Cela donnera l’occasion de faire connaître davantage ce modèle, le 4-temps TM Racing le plus vendu en France. Alban est un pilote tenace, qui ne lâche jamais rien en compétition. Selon la composition de la catégorie E1 2014, s’il est régulier, le « doyen » du team du haut de ses 27 ans peut prétendre au Top 5.

En marge du calendrier enduro traditionnel, Matthieu Gagnoud s’alignera sur trois épreuves extrêmes : l’Erzberg Rodeo, The Race et l’En’Duo. Enfin, un dernier mot à l’attention de Pierrick Roncin, avec lequel nous avons passé une belle saison 2013 : nous lui souhaitons bonne continuation, quelles que soient ses orientations futures.

Le programme 2014 du Team est composé de l’intégralité du Championnat de France d’enduro. Les GP d’Espagne et de France sont également à notre agenda, sans oublier quelques cross-country et classiques. Nous devrions être également à la finale du Championnat du Monde de SuperEnduro à Tours. Dans un contexte économique particulièrement difficile en cette fin d’année, où il est plus que jamais délicat de boucler un budget, le Team TM Racing ne perd pas la foi et affiche des objectifs revus à la hausse pour la saison 2014 !

Newsletter Team TM Racing France
Suivez l’actualité du team sur Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici