dimanche, juillet 21, 2024
AccueilA LA UNESuperEnduro en France : Billy Bolt impérial

SuperEnduro en France : Billy Bolt impérial

superenduro en france
La France accueillait l’ouverture du championnat du monde de SuperEnduro pour la première fois depuis 2017. Et les nombreux fans présent dans la salle de Liévin (62) n’ont pas été déçu du retour du SuperEnduro en France, avec des courses animées et un grand vainqueur, Billy Bolt, intraitable tout au long de la soirée.

L’Anglais, tenant du titre, a commencé par remporter la Superpole, avant de signer le holeshot de la première finale devant le Suédois Eddie Karlsson et Jonny Walker, qui n’a pas tardé à prendre la deuxième place. Il la conservera jusqu’à l’arrivée, loin derrière Billy Bolt. Le Polonais Dominik Olszowy grimpe sur la troisième marche du podium, devant son coéquipier de chez Rieju Alfredo Gomez et Manuel Lettenbichler.

Dans la seconde finale avec départ en grille inversée, Diogo Viera (POR- GASGAS) signe le holeshot. Mais le Portugais est rapidement dépassé par les cadors du championnat. À la fin du deuxième tour, Billy Bolt a déjà pris les commandes de cette finale, suivi par Walker et Gomez. La fin de la course sera animée par la grosse bagarre entre Alfredo, Norbert Zsigovits, Will Hoare et Manuel Lettenbichler.  Finalement, Will Hoare prend la troisième place derrière Bolt et Walker.

La dernière manche a été une une formalité pour Billy Bolt, qui gagne une nouvelle fois devant son pote Jonny Walker et Will Hoare. Le podium de la soirée et le provisoire du championnat du monde SuperEnduro est le même, avec trois Anglais devant.

Le retour au SuperEnduro a été difficile pour Manuel Lettenbichler, avec quelques chutes et des départs moyens. La star de l’extrême repart avec la sixième place au provisoire, mais devrait vite reprendre le rythme, après deux ans sans course en salle.

Notez que Taddy Blazusiak était présent avec sa Stark Varg électrique, mais n’a pas été autorisé à prendre le départ pour des problèmes de règlements.

superenduro en france
Suff Sella, le vainqueur en Juniors.

En Juniors, le pilote Israélien Suff Sella a marqué les esprits en remportant les trois finales du jour dans la catégorie à la plaque verte. S’il n’est pas parvenu à prendre les meilleurs départs, il a construit ses victoires avec beaucoup de sagesse et de patience. Dans la première manche, il l’emporte devant le plus jeune des frères Brightmore, Ashton qui s’est un peu fait surprendre par la rapidité de la piste française. Dans la seconde finale, Sella s’impose une nouvelle fois devant Brightmore et Marc Fernandez Serra. Sella confirme sa belle entame de saison en remportant la dernière finale devant Liszka et Brightmore. Seul français dans la catégorie, Fabien Poirot termine septième au général de la soirée.

Ils ont dit :

Billy Bolt(GBR-Husqvarna):« Je suis vraiment content de ma soirée, mais surtout de la dernière course où j’ai choisi de bonnes trajectoires et évité toute erreur. J’avais l’impression de m’améliorer au fil de la soirée, ce qui pourrait être dû au fait que nous avons commencé la saison de SuperEnduro juste après avoir terminé la saison de Hard Enduro. Le niveau d’intensité est différent ici que ce nous connaissons habituellement, donc je me sentais un peu rouillé au début mais je me suis mis dedans. Les fans français ont été géniaux ce soir et j’espère que nous pourrons revenir l’année prochaine !»

Jonny WALKER (GBR- Beta): «Honnêtement, je suis très content car j’avais à chaque fois un bon écart sur la troisième place ce soir. J’avais l’impression d’avoir un bon rythme et de me rapprocher de Billy devant à plusieurs reprises, mais j’ai toujours fini par commettre quelques petites erreurs. Je ne me sentais pas prêt à l’approche du week-end, mais dès que je suis entré en piste, ça a changé et je me suis senti bien. Billy roule toujours aussi bien et il est solide, mais je vais tout essayer pour être plus proche de lui et je pense que le tracé et le revêtement pourraient mieux me convenir la prochaine fois en Pologne.»

Suff SELLA (ISR- KTM): « Je suis vraiment content de la façon dont s’est déroulé ce premier tour. J’ai réussi à gagner les trois courses ce soir, et c’est une excellente façon de commencer la saison. Ashton (Brightmore) et Roland (Liszka) ont été très forts, mais j’ai réussi à rester concentré et je repars de France avec la plaque rouge, ce qui est une sensation incroyable et quelque chose que je n’avais jamais réalisé auparavant. J’ai vraiment hâte au prochain tour. Comme tout le monde le sait, c’est une période très difficile en Israël en ce moment, et je tiens à dire que mes pensées vont aux gens là-bas – et en tant qu’athlète israélien, je suis fier d’avoir remporté cette victoire ce soir.»

après cette ouverture du championnat SuperEnduro en France, la prochaine manche se disputera en Pologne dans la Tauron Arena de Cracovie le 9 décembre prochain.

superenduro en france

Par Rich’.

Retrouvez notre magazine

A Lire aussi

EnduroGP de Slovaquie

EnduroGP de Slovaquie : Verona et Garcia une journée chacun

0
Le résumé de l’EnduroGP 2024 en Slovaquie vous est présenté par 50factory.com, le spécialiste en pièces détachées neuves et d’occasion pour motos et scooters 50...