Victime d’une chute lors du Supertest le vendredi soir, Christophe Nambotin a vécu un Grand Prix du Portugal placé sous le signe de la douleur. Deuxième de la première manche à l’issue d’une journée où la douleur ne l’a pas lâché, le prodige français a remis les pendules à l’heure en se livrant à une vraie démonstration de pilotage le lendemain. Son communiqué de presse…

_____________________________________________

Le Grand Prix du Portugal n’a pas été une partie de plaisir pour Christophe Nambotin. Victime d’une chute vendredi soir lors du Supertest qui a réveillé une blessure au genou, l’officiel KTM n’a pas eu d’autre choix que de composer avec sa douleur lors d’une première manche âprement disputée. Parti avec une pénalité de 5 secondes liée à sa contre-performance de la veille, Christophe a réussi à arracher une belle deuxième place. Le lendemain, moins gêné, le champion du Monde en titre n’a pas fait dans la demi-mesure en imposant d’emblée un gros rythme qui lui a permis de gagner la journée loin devant ses adversaires directs. Retour sur ce Grand Prix…

cn-gpportugal-01

Comment as-tu vécu ce Grand Prix ?

Christophe NAMBOTIN : « J’ai dû me montrer solide à tous points de vue ! Vendredi soir en chutant dans la Supertest j’ai vrillé mon genou en voulant me rattraper. J’ai senti une douleur assez violente, j’ai tout de suite compris que c’était un héritage du Grand Prix du Chili où j’avais pris un choc. La douleur a disparue peu à peu et je ne m’en suis pas trop soucié. »

Est-ce compromettant pour la suite ?

CN : « Pour le moment non. Je vais passer des examens à Paris jeudi pour faire un point avec mon chirurgien. Samedi la douleur était omniprésente et j’ai vécu une journée difficile. Il fallait serrer les dents, attaquer et ne pas aller à la faute. Le staff KTM a été là pour me donner la force d’aller au bout. Le lendemain, après m’être  soigné, j’ai pu à nouveau piloter normalement, sans être trop gêné. « 

Quel bilan fais-tu à l’issue de ce Grand Prix ?

CN : « Je garde l’esprit positif. Je suis toujours leader du championnat avec 10 points d’avance et malgré mon souci de ce week-end j’ai pu monter deux fois sur le podium. Je suis juste un peu déçu car les spéciales me plaisaient vraiment beaucoup et j’aurais aimé pouvoir y évoluer en étant à 100%. »

La suite de ton programme ?

CN : « On va faire light jusqu’au Grand Prix de Grèce ! Je dois me préserver, notamment en ne roulant pas au Trèfle cette année. En revanche je participerai aux KTM Mania. »

cn-gpportugal-02

 

Source Christophe Nambotin – Agence Ciblekom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici