La huitième édition de la Red Bull Sea to Sky démarre demain, avant la grande finale à l’assaut de la montagne samedi. Contrairement à l’an passé où des menaces de sécurité avaient privé les organisateurs de quelques tops pilotes, tous les gros calibres sont présents cette année, de Jarvis à Walker en passant par Roman, Young, Bolt, Bolton, Gomez ou encore le vainqueur 2016 Lars Enöckl. Seul Manuel Lettenbichler, déjà terrassé par une touriste l’an dernier, a du renoncer avant même le début. Décidément, la bouffe turque ne lui réussit pas, à Manni… N’hésitez pas à suivre aller sur les réseaux sociaux, notamment le FB d’Enduro Mag‘, on vous donnera des news régulièrement. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici