Red Bull Romaniacs 2022

La Red Bull Romaniacs 2022 s’est conclue samedi, avec un dénouement prévisible : la victoire d’un certain Graham Jarvis. Un exploit incroyable tout de même, à 47 ans, qui ne fait que forger un peu plus la légende du pilote anglais, vainqueur pour la première fois en 2008 au guidon d’une Sherco 450 4T, un an après Cyril Desprès et un an avant Andreas Lettenbichler, le père de Manuel, pour remettre en perspective l’époque !

Déjà dans le coup l’an dernier, Jarvis avait abandonné après une rencontre inopinée avec un fossé en béton, laissant ainsi le champ libre à Manuel Lettenbichler pour une troisième victoire de rang. Cette fois, c’est Mani qui a pêché en se faisant aider pour changer un embrayage défaillant dès le premier jour, ouvrant ainsi la porte à Jarvis. Les deux ont ultra dominé la course, mais c’est bien le Bulgare Teodor Kabakchiev qu’on retrouve sur le podium aux côtés de son ex-coach Jarvis. A l’aise dans ces conditions qui rappellent son pays, Teo a réalisé une course incroyablement solide pour s’offrir cette deuxième place, comme en Serbie. La relève de l’extrême arrive !

Sur la troisième marche, un habitué, Mario Roman. L’Espagnol a de nouveau été régulier et solide toute la semaine, même s’il n’a jamais réussi à inquiéter Jarvis ou à revenir sur Kakakchiev. Il marque tout de même de gros points dans l’optique du championnat, et prend même la plaque rouge rouge provisoire, trois points devant Lettenbichler.

Le Canadien qui monte Trystan Hart a coiffé au poteau le jeune Autrichien Michael Walkner, finalement cinquième devant Manuel Lettenbichler, qui ne remportera donc pas cette Red Bull Romaniacs 2022, stoppant là sa série de trois malgré une course superbe.

En Silver, ça a été serré mais Chris Birch, vainqueur Gold en 2010, s’impose finalement face à notre jeune espoir Fabien Poirot, deuxième comme en 2020.

Enfin, signalons le tir groupé de nos français en Bronze, avec Alexis Bérépion quatrième,  Nicolas Mizoule reste cinquième, Théo Farey huitième et Jordi Anadon dixième d’une catégorie dominée par Edgar Silins.

Rendez-vous l’an prochain et place au repos pour les guerriers !

Tous les résultats de la Red Bull Romaniacs 2022 en cliquant ici.