moto trop haute

Marc-Olivier Joriot, 1,67 mètre sous la toise, le consultant ad hoc pour répondre à une question qui, à en juger par vos mails, vous tarabuste, chers lecteurs : comment réduire la hauteur de sa selle ? Le spécialiste vous répond. Pour être efficaces, les machines d’enduro ont nécessairement un diamètre de roues donné, des débattements de suspensions importants, bref une architecture spécifique qui place l’assise à des altitudes intimidantes pour le néophyte. Nous connaissons la problématique pour en avoir un parmi nous doté d’une “garde au sol” un peu juste. Pas vrai patron ? Après une première expérience souvent délicate, certains considèrent cette caractéristique de nos motos comme un obstacle à la pratique. Débutants, dames ne se sentent pas en confiance, cherchent une solution pour diminuer la hauteur de selle et nous écrivent. On nous demande sur quels éléments intervenir, à qui s’adresser, comment procéder pour entreprendre la réduction soi-même… Nous avons trouvé un interlocuteur tout indiqué en la personne de Marc-Olivier Joriot, Marco pour les amis, 1,67 mètre sous la toise, enduriste pas maladroit qui a roulé sur des motos abaissées et désormais préparateur de suspensions. Le parfait client pour nous éclairer, en balayant au passage, d’un geste souple, quelques idées reçues.

La meilleure méthode consiste à intervenir en interne sur l’amortisseur. C’est un peu un travail de spécialiste puisqu’il faut ouvrir le combiné pour placer une cale (rondelle) en avant de la butée de détente. Il faut savoir qu’une cale de 2 mm abaisse la moto d’environ 6 mm suivant les modèles. Cette procédure a aussi pour effet de réduire la course de l’amortisseur et le débattement de la suspension par conséquent. Ce n’est pas très gênant en enduro où les sauts ne sont pas gigantesques ni fréquents. Personnellement, j’abaissais mes motos de 15 mm. Je ne conseille pas de chercher à gagner plus de 25/30 mm (cale de 8/10 mm donc) parce que c’est peu près la valeur maximum que l’on pourra reporter à l’avant, pour rétablir l’assiette de la moto, en descendant les tés sur les fourreaux de la fourche jusqu’à ce qu’ils arrivent en butée sur le guidon. On peut aussi choisir d’abaisser la moto un peu plus à l’arrière qu’à l’avant. Sur le terrain, ce qu’on perd (légèrement) en maniabilité, on le gagne dans les sections bosselées et au freinage en sollicitant (légèrement) moins ses bras.

Pas de miracle

Si vraiment on veut gagner davantage, jouer sur la hauteur des tés n’est plus suffisant. Il faudra alors aussi placer des cales dans la fourche, en avant de la détente toujours. Maintenant, il faut retenir que baisser sa moto dans des proportions importantes expose à certains inconvénients. Primo, la garde au sol diminuant d’autant, ça peut s’avérer handicapant dans certaines circonstances et le dessous du cadre comme les carters moteur risquent de ne pas apprécier. Deuzio, les suspensions arrivent plus rapidement en butée, outre que ce n’est pas bon du tout mécaniquement, ça peut occasionner des coups de raquettes durement ressentis en cas de choc violent. On peut aussi s’attaquer à la selle en rognant la mousse. Mais là encore il est préférable d’y aller avec le sens de la mesure. Parce qu’on touche là au sacro-saint triangle repose-pieds/selle/guidon qui détermine la position de conduite, facteur duquel dépendent pour bonne part le contrôle et l’agrément de sa machine. En rognant trop, on rend aussi le passage de la position assise à la position debout un peu plus pénible au bout d’un certain temps sur la moto. Enfin, on ne peut guère gagner que là où il y a une épaisseur de mousse, c’est-à-dire au milieu. Or c’est souvent c’est dans les montées, quand justement on est plutôt sur l’arrière de la selle, que les galères se produisent.

Déduire de tout cela qu’on ne peut pas faire de miracle et qu’il faut accepter d’être sur une moto un peu haute. Ce qu’on n’obtient pas en agissant raisonnablement sur que l’on vient de voir peut être compensé par une meilleure aptitude à rouler. Faites un stage, abondance de biens ne nuit pas !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici