Les bonnes nouvelles continuent d’affluer du côté du Parc des Expositions de Tours. En effet après les engagements des meilleurs pilotes français comme Rodrig Thain ou Sebastien Guillaume, la confirmation de Graham Jarvis et la venue inattendue de l’Américain Kyle Redmond c’est au tour de Laïa Sanz de rejoindre les rangs des engagées de la toute nouvelle catégorie féminine !

Laïa Sanz est tout simplement la femme la plus titrée du Sport moto!

Née le 11 décembre 1985 la jeune catalane de Corbera de Llobregat près de Barcelone a effectué ses premiers mètres sur 2 roues à l’âge de 2 ans ! Bien encouragée par son papa, propriétaire d’une concession moto, et son frère ainé possesseur d’une moto trial, la malicieuse Laïa n’hésita pas un jour à emprunter la Montesa Cota 25 de son frère qui se reposait, pour effectuer à 4 ans ses premiers tours de roues à moto ! Dans un pays et une région où le trial est un mythe et motivée par sa maman, la Catalane participa à sa première course à l’âge de 6 ans avant de décrocher sa première victoire en 1996 (elle avait à peine 11 ans) à La Seu de Urgell !
L’histoire était, déjà, en marche et Laïa Sanz décrochait à 12 ans son premier titre de Championne d’Europe de trial ! Le titre de Championne du Monde ne tarda pas et dès 2000 Laïa décrochait la couronne Intercontinentale ! Depuis lors elle est devenue absolument imbattable dans les zones de trial et elle cumule 12 titres mondiaux et 10 titres Européens.
Désireuse de donner une autre orientation à sa carrière, l’officielle Gas Gas débuta en Enduro en 2010 à travers le tout nouveau Championnat du monde de la discipline. Très vite à l’aise dans les spéciales elle due cependant patienter pendant deux saisons à l’ombre de la française Ludivine PUY, reine de la discipline. Mais la volonté et le talent de Laïafinirent par mettre à mal l’hégémonie de « Lulu» qui dut baisser pavillon en 2012 devant la fougue de la brune résidente de Llobregat qui décrocha ainsi sa première couronne mondiale en Enduro malgré une très sérieuse blessure au pied.

Trial, Enduro, Dakar… Rien ne lui résiste !
Et du courage et du panache, Laïa Sanz en a à revendre car depuis 3 ans elle a fait du Dakar un de ses objectifs majeurs sur la course moto la plus difficile au monde ! Trois fois victorieuse de la catégorie féminine, Laïas’est classée 39e scratch du Dakar 2011 ce qui prouve son incroyable talent et sa science du pilotage. Elle épata de nouveau tout son monde lors du récent Rallye sur les pistes du Pérou ou d’Argentine en finissant par exemple 13e de la huitième étape devant plus de 150 pilotes masculins ! Las, la mécanique la retarda longuement et ne lui permit pas de rentrer dans le Top 30 qui était son objectif initial.

La venue de Laïa Sanz à Toursest donc un événement majeur qui donne encore plus d’intérêt et de piment à la catégorie féminine, initiée par Alain BLANCHARD, le patron d’ABC Communication, promoteur du Championnat du monde de SuperEnduro avec le soutien de la FIM.

L’officielle Gas Gas sera bien évidemment la grandissime favorite de cette catégorie féminine où la britannique Jane Daniels (Husaberg)et une brillante équipe de France emmenée par Juliette Berrez (Yam), Samantha Tichet (KTM), Géraldine Fournel (Husaberg), Marion Gimbert (TM), Caroline Duchene (KTM) et Valérie Roche (Gas Gas) nous promet un spectacle novateur et plein de détermination et de sueur… Charme et sourires en plus ! Elles auront besoin de tous vos encouragements sur un circuit très technique où leur volonté et leur courage vous épateront !

Communication FIM Enduro World Championship – www.enduro-abc.com
Photo © FIM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici