ISDE Jour 4

ISDE Jour 4, et du changement dans le classement pour le podium. Car si les très réguliers anglais Nathan Watson (3e scratch du jour), Steve Holcombe (4e), Jamie McCanney (9e) et Jed Etchells (19e) continuent d’assoir leur supériorité en tant qu’équipe, et possèdent maintenant une large avance de plus de quatre minutes sur leur dauphin, ça a justement bougé derrière.

Car grâce à un Josep Garcia toujours aussi déchaîné, vainqueur du scratch du jour, une belle prestation de Jaume Betriu (8e), mais surtout de l’amélioration pour ses coéquipiers moins huppés Bernat Cortès (23e) et Marc Sans (28e), les Espagnols sont parvenus à grignoter leur retard sur les Italiens et à les déposséder de cette deuxième place provisoire ! Belle prestation !

Pourtant, Andrea Verona, une nouvelle fois dauphin de Josep Garcia, a encore tenu son rang. Le problème vient en particulier de Samuele Benardini, qui a tapé un piquet avec les doigts hier en spéciale et souffre beaucoup de ce dit-doit. 39e scratch à plus de trois minutes de Josep Garcia, il coûte malheureusement très cher à son équipe, même s’il serre les dents malgré la douleur. Mais petit à petit, la coupe s’éloigne des mains des Italiens…

Derrière, ça a bougé également, puisque la France a creusé un large écart sur les Américains aujourd’hui. Grâce notamment aux résultats époustouflants d’un Hugo Blanjoue qui monte en puissance tous les jours ! Dans le top 5 scratch du jour, le Sudiste affole les chronos. Léo Le Quéré (15e), Christophe Charlier (26e) et Till De Clercq continuent, eux, de se montrer solides.

Nos amis américains seraient beaucoup plus proches s’ils n’avaient pas pris une pénalité de 4 mn par Dante Oliviera. Un coup dur qui les relègue à près de cinq minutes de l’EDF.

En Junior, toujours Italie/Finlande/Australie. Les écarts sont faits et ne devraient pas bouger sauf casse ou blessure. Niveau individuel, Zach Pichon, 6e scratch ce soir, gagne le Junior une nouvelle fois.

Enfin, coup de tonnerre chez les Féminines, avec l’abandon sur chute de Brandy Richards ! L’équipe avait un boulevard d’avance et n’avait plus qu’à dérouler jusqu’à l’arrivée… Du coup, les Anglaises prennent la tête devant les Françaises à 11 minutes. Comme quoi, rien n’est jamais perdu !

Chez les Clubs, Antoine Meo gagne la journée !

Demain, changement de

ISDE Jour 4 : les résultats complets ici.

Photo Sherco Factory Racing.