ISDE Jour 3

ISDE Jour 3, une nouvelle boucle mais globalement la même tendance qu’hier au niveau de la tête pour le Trophée : les Anglais emmenés par les excellents Nathan Watson et Steve Holcombe, respectivement troisième et quatrième du scratch, continuent d’assoir leur domination et prennent une nouvelle victoire de journée aujourd’hui, grâce aussi à la vaillance de l’expérimenté Jamie McCanney et du tout jeune Jed Etchells. Pas à dire, ça va être difficile d’aller les chercher à la régulière !

Pourtant, on en connait un qui s’y emploie, en la personne d’Andrea Verona. Dauphin de Josep Garcia jusqu’ici, le grand échalas italien a cette fois réussi à gagner la journée devant le petit espagnol. Malheureusement pour lui, ses coéquipiers Salvini et Benardini, surtout, ont laissé trop de secondes pour pouvoir se rapprocher des réguliers anglais.

Derrière, ça reste statu-quo, avec toujours les Espagnols, emmenés par ce diable de Josep Garcia qui enflamme les spéciales à coup de rupteurs. Spectaculaire, le jeune ! Mais à l’image de l’Italie, l’équipe n’est pas assez homogène pour viser mieux pour le moment.

Enfin, on arrive à LA bagarre qui nous intéresse entre la France et les USA. Un énorme Hugo Blanjoue prend a fait le boulot sur ces nouvelles spéciales, avec la sixième place du scratch ! Léo Le Quéré, lui, termine à une bonne 12e place. Les Bleus sont donc quatrième, face à des Américains moins à la fête que d’habitude sur des spéciales typées à la Française.

En Junior, on reste sur la hiérarchie définie Italie/Finlande/Australie. Niveau individuel, comment ne pas parler une fois encore de Zach Pichon, qui réalise des temps au milieu du gratin mondial et termine 5e scratch ce soir, premier Junior une nouvelle fois. Très fort !

Enfin, chez les Féminines, les Américaines continuent de tout écraser sur leur passage, et sont à plus de 11 minutes devant les Anglaises. Derrière, nos Bleues Marine Lemoine, Justine Martel et Elodie Chaplot continuent la bagarre avec les Australiennes, et elles sont repassées devant pour le podium !

Chez les Clubs, si Antoine Meo n’est plus en tête, son équipe impressionne, elle, grâce à la montée en puissance du diesel Nambotin, désormais dans le top 5, et du courage de Pela Renet, 15e malgré ses soucis physiques. Lâchez rien !

Demain, on repart sur cette boucle de la Lozère, avec des superbes spéciales qui devraient être beaucoup plus creusées. Reste à voir à qui cela va profiter !

ISDE Jour 3 : les résultats complets ici. 

Photo Future7Media