isde jour 2

ISDE Jour 2, avec la même boucle et donc les même spéciales à parcourir qu’hier. Et toujours un dynamiteur commun : Josep Garcia, qui a une nouvelle fois fois survolé la journée en ne laissant échapper qu’une seule spéciale, la première. Ca leur apprendra à se coucher aussi tard, ces Espagnols !

Par contre, si le petit Pepino avait réussi à entrainer les autres dans son sillage hier, ça a moins bien fonctionné aujourd’hui. L’équipe d’Espagne (Josep Garcia, Marc Sans, Jaume Betriu et Bernat Cortes) s’est en effet faite dépasser au classement général par deux des formations favorites : le Royaume-Uni (Steve Holcombe, Jamie McCanney, Jed Etchells, Nathan Watson) et les tenants du titre italiens (Andrea Verona, Thomas Oldrati, Alex Salvini et Samuele Bernardini) qui pointent à 1’24 des Brittons, les Espagnols étant à peine plus loin à 1’29. Serré, donc, d’autant qu’on est encore au tout début d’une longue compétition.

Chez nos Français, grosse journée de Leo Le Quéré, qui tire ses coéquipiers vers le haut avec une neuvième place scratch aujourd’hui. Hugo Blanjoue suit à la 14e place, puis Christophe Charlier 21e et Till De Clercq 27e. Les Tricolores sont honnêtement à leur place avec top 4 de journée, et sont confortablement installés à la cinquième place provisoire devant les Suédois. All good.

Les Américains (Kailub Russell, Dante Olivera, Josh Toth et Layne Michael), quant à eux, n’ont pu faire mieux que la cinquième place du jour en se faisant passer par nos petits français. Shoot out à Olivera, comme on dit là-bas, qui est donc le seul pour le moment à avoir piqué une spéciale au Sergent Garcia et pointe dans le top 5 au scratch. Fort ! S’il ne trouve plus de travail aux USA, il devrait pouvoir intéresser quelques managers européens…

Une nouvelle fois, on pourra regretter « l’incident Alix », tant les performances de nos deux Juniors restant sont flambloyantes. C’était pourtant parti doucement ce matin pour Zach Pichon ce matin, en panne de sensations dans SP1 et victime d’une chute dans la 2. Mais le Sarthois s’est parfaitement repris et finit cette journée 7e scratch. Solide. Au classement des pays, l’Italie mène toujours la danse devant la Finlande et l’Australie.

Et les filles ? C’est simple : les Américaines, emmenées par Brandy Richards, sont intouchables. Elles devancent les Anglaises et les Australiennes, qui sont parvenues à passer devant nos Tricolores, mais pour 20 petites secondes seulement. Autant dire que rien n’est fait !

En Club, le Meo Show continue ! L’Alligator a certes perdu la tête en faveur du Tchèque Krystof Kouble, mais ça reste serré. Et devinez qui rentre enfin dans sa course, avec la 6e place scratch ? Un certain Christophe Nambotin ! Après la SP3 (sur 5), l’Enduro Dream Team pointait en tête du classement Club, tout simplement, grâce aussi à la 20e place d’un Pela Renet pourtant diminué. Des barges !

Demain, changement de décor et cap à l’ouest vers la Lozère et Langogne, et donc cinq nouvelles spéciales vierges au programme, de quoi rebattre les cartes.

Tous les résultats de ces ISDE Jour 2 en cliquant ici.