josep garcia

La troisième manche du Championnat du Monde d’Enduro à Carpineti a tourné au duel entre le champion E2 en titre et (à l’époque) le leader du classement général Josep Garcia. Après une performance énorme le premier jour, le petit Espagnol a devancé Wil Ruprecht pour la victoire, mais l’Australien a renversé la situation le deuxième jour.

Dimanche, alors qu’il attaquait pour se rapprocher de son principal rival dans la course au titre mondial, Josep Garcia a chuté lourdement sur une section rapide de la dernière épreuve d’enduro de la journée, ce qui a entraîné l’annulation de l’épreuve.

Malgré les blessures et la douleur qui va avec, Joesp a bouclé son week-end de course et à la 16e au classement général dimanche, mais il s’est avéré par la suite qu’il s’était blessé gravement à la main. Ce qui porte à deux son nombre de mains cassées cette saison (en fait, la même main gauche après avoir heurté un arbre lors de la course GNCC de Palakta plus tôt dans l’année).

« J’ai fini avec un pouce cassé et déplacé », explique Josep Garcia. « J’ai également eu une grosse coupure à l’arrière de la hanche qui a nécessité deux points de suture, et tout mon bras a été en brûlé et écorché. »

Hier, le mardi 28 juin, Josep a été opéré avec succès par le Dr Xavier Mir, un spécialiste de la traumatologie de la main, du coude et de la microchirurgie bien connu des pilotes moto.

Même si l’opération s’est bien déroulée, Josep Garcia manquera la quatrième manche du championnat du monde d’EnduroGP à Coimbra, au Portugal, ce week-end.

« J’ai été opéré du pouce et cela a pris plus ou moins une heure, ce n’était pas une longue opération. Le médecin a dit que tout s’était bien passé. Ils ont mis une plaque et quelques vis. Évidemment, je ne serai pas en mesure de rouler au Portugal. L’objectif est de revenir pour la Slovaquie. Tout peut arriver pendant le processus de récupération, mais si tout se passe comme prévu, je devrais pouvoir être là. Maintenant, je veux juste me concentrer sur mon rétablissement et être capable de rouler à nouveau bientôt ». Josep Garcia.

Fabio Farioli, le manager de l’équipe Red Bull KTM Factory Racing Enduro, a déclaré : « Évidemment, c’est vraiment dommage pour Josep d’avoir chuté après avoir été à la lutte pour la victoire dimanche, car il roulait incroyablement bien et attaquait fort. Le personnel médical a été excellent lors de l’événement. Ils l’ont examiné sur place et avant chacun des deux derniers tests de la journée. Finalement, lorsque nous sommes rentrés dans le paddock à la fin de la course, nous avons pu constater qu’il avait endommagé sa main et qu’il avait besoin de contrôles supplémentaires. Heureusement, l’opération d’aujourd’hui s’est bien passée et Josep est déjà en train de récupérer. Dès qu’il sera de retour sur sa KTM, nous établirons un plan pour son retour à la compétition. Pour l’instant, nous lui souhaitons le meilleur pour son rétablissement. »