mardi, juillet 23, 2024
AccueilA LA UNEEWC 2013 E2 : Pela remet son titre en jeu

EWC 2013 E2 : Pela remet son titre en jeu

ABC Communication poursuit son tour d’horizon des catégories et des forces en présence. Aujourd’hui, focus sur la catégorie E2 (250cc 2T et 450cc 4T). Beaucoup de changements cette année dans la catégorie des moyennes cylindrées avec le départ de Juha Salminen (SF – HVA) et Cristobal Guerrero (E – KTM) vers l’Enduro 1 et les arrivées de David Knight (GB – Honda), d’Oriol Mena (E – Husaberg) et de quelques jeunes aux dents longues. Une nouvelle fois, la catégorie Enduro 2 devrait être la plus indécise.

Les favoris…
Avec un plateau extrêmement fourni et riche, quatre pilotes semblent pourtant en capacité de remporter la couronne de Champion du Monde.
Pierre-Alexandre Renet (F – Husaberg) (En photo Pela Renet © Edmunds J. KTM Images) : le Champion du Monde en titre remet son titre en jeu dans cette catégorie qu’il affectionne et où il portera la plaque de numéro 1. Mais une nouvelle fois, le Français devra composer avec une meute de rivaux afin de pouvoir remporter son deuxième titre de Champion du Monde d’Enduro. L’officiel Husaberg sera le favori logique mais fragile et bien sûr l’homme à battre.
Ivan Cervantes (E – KTM) : après deux années chez Gas Gas, « El Torito » est de retour dans le team KTM Factory Racing. Sur la 350 EXC-F avec laquelle il se sent déjà très à l’aise, l’Espagnol aura soif de revanche après deux années en dents de scie. Il aura bien sûr les yeux rivés vers un 5e titre mondial… 2013, le retour de Cervantes ?
David Knight (GB – KTM) : au sortir d’une année 2012 décevante en E3 où il fut dominé par Christophe Nambotin (F – KTM), Knighter jouera une carte décisive pour la suite de sa carrière ! Et le quadruple Champion du Monde a opté pour un changement radical… Changement de team (il a monté sa propre structure managé par Paul Edmonson), changement de monture (il roulera sur une 450 Honda CR-F) et changement de catégorie pour le géant de l’île de Man. Mais, à bientôt 35 ans, ce changement sera-t-il bénéfique ?
Johnny Aubert (F – KTM) : 2012 fut encore une saison difficile pour le double champion du Monde qui termine 5e après de nombreuses mésaventures en Amérique du Sud et en Finlande. Mais, son titre aux ISDE et son doublé à Brignoles en France lors de la Finale 2012 semblent avoir redonné de la motivation et de la combativité à l’officiel KTM. Comme il l’annonce depuis le début de l’année, 2013 devrait être sa dernière saison… Aubert, qui a choisi de rouler sur la 450 KTM, possède talent et vitesse pour parvenir à ses fins. Et si Johnny AU’ s’arrêtait sur un dernier sacre ?

Les outsiders…
Ces pilotes pourraient créer la surprise en venant taquiner les favoris tout en visant quelques victoires de journées…
Alex Salvini (I – HM Honda) : changement de couleurs pour le pilote italien qui passe du team CH Racing à Jolly Racing. Cette saison, Salvini semble être, sur le papier, le seul pilote capable de venir se mêler aux « 4 Fantastiques » de la catégorie….mais le changement de Team et moto lui sera-t-il bénéfique ?
Antoine Basset (F – Yamaha) : 6e en E2 l’an passé, le pensionnaire de l’EEAT fait preuve de beaucoup de constance depuis deux ans. Il semble avoir le talent pour se hisser à force de travail dans le Top 5 mais la marche finale semble encore bien haute…
Oriol Mena (E – Husaberg) : coéquipier de Pela Renet dans le team Husaberg Factory, le Champion du Monde Junior 2009 sort de trois années d’apprentissage en Enduro 3 (7e en 2010, 5e en 2011 et 2012) et arrive dans une catégorie qu’il connaît peu… Le Top 5 semble abordable pour le Catalan à condition de ne pas commettre trop d’erreurs…
Lorenzo Santolino (E – HVA) : Champion du Monde Junior 2010, Santolino a un peu de mal à confirmer tout son talent. Il remplace Salvini dans la catégorie E2 au sein du team Husqvarna CH Racing. Une pression supplémentaire qui pourrait bien l’handicaper même si le Madrilène est du genre tenace…
Oscar Balletti (I – KTM) : après un premier podium au Chili l’an passé sur Beta et une excellente tournée Sud-Américaine, l’Italien s’est éteint et blessé au fur et à mesure de la saison. Désormais dans le team support KTM, Balletti pourrait bien faire beaucoup parler de lui cette saison au guidon d’une moto orange et semble capable de réaliser des coups d’éclat.
Jordan Rose (GB – TM) : Après d’excellents résultats durant les trois Grand Prix auquel il a participé l’an dernier, Rose revient sur l’EWC toujours avec le team TM Electraction. L’Anglais semble être en mesure de poser de sérieux problèmes à tous les candidats au Top 5 et pourquoi pas venir accrocher quelques podiums sur le sol Européen car il sera absent de la tournée Sud Américaine.

Les « Francs-Tireurs »…

Dans cette catégorie des « moyennes cylindrées », de nombreuses têtes nouvelles que nous devrions retrouver aux abords du Top 10…
Kevin Benavides (ARG – KTM), Victor Guerrero (E – KTM), Alexandre Queyreyre (F – Yam) et Calle Sjoo (S – HM Honda) tous frais issus de la catégorie Junior, devraient connaître une saison d’apprentissage et emmagasineront un maximum d’expérience possible au cours des 7 GP de la saison même si l’Argentin semble le plus à même de scorer de gros points….
Franco Caimi (ARG – KTM), Romain Dumontier (F – Yam), Julien Gauthier (F – Sherco) et Jean-François Goblet (B – Gas Gas)… ne participeront pas à toute la saison mais pourraient bien eux aussi se hisser dans le Top 10 de la catégorie à chacune de leurs apparitions.
Jose Luis Martinez (E – Gas Gas), qui comme Anthony Boissière en E1 fera sa première saison en Enduro après de nombreuses années en cross, devrait être le plus grand rival du Français dans la course au titre du Rookie of the Year ! Gas Gas croit en tout cas beaucoup en lui.
Jakob Morhed (S – Honda) : le sympathique Suédois du team Johansson MPE débarque en E2… Une place dans le Top 15 devrait être possible…
Xavier De Soultrait (F – Yam) : le Français ne participera pas à la tournée Sud-Américaine et le Top 15 dans la catégorie la plus relevée semble un objectif bien ambitieux.

2012 fut riche en émotions et en suspense dans cette catégorie Enduro 2 et 2013 sera assurément du même acabit. Avec des pilotes tels que Pierre Alexandre Renet, Ivan Cervantes, Johnny Aubert ou encore David Knight, la course au titre devrait être excitante pour les protagonistes ainsi que pour les spectateurs.

Les Champions du Monde E2 depuis 2004

2012 : RENET (Husaberg – France)
2011: MEO (HVA – France)
2010: AHOLA (Honda – Finland)
2009: AUBERT (KTM – France)
2008: AUBERT (Yamaha – France)
2007: AHOLA (Honda – Finland)
2006: ARO (KTM – Finland)
2005: ARO (KTM – Finland)
2004: SALMINEN (KTM – Finland)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

A Lire aussi

Taill’Hard Xtrem

Compétition Enduro 2024

0
CALENDRIER COMPÉTS 2024 INTERNATIONAL Championnat du monde d'EnduroGP (EGP/EJ/EY/EO) • 02-04/08 : GP du Pays de Galles (Rhayader) • 13-15/09 : GP de France (Brioude) www.endurogp.com Championnat du monde FIM des...