AccueilA LA UNEErzbergrodeo 2023 : Manuel Lettenbichler double la mise

Erzbergrodeo 2023 : Manuel Lettenbichler double la mise

Vainqueur l’an dernier pour la première fois, Manuel Lettenbichler s’est imposé de nouveau sur cette Erzbergrodeo 2023. Le jeune allemand augmente donc son avance au classement du championnat du monde de Hard Enduro, après sa victoire lors de l’ouverture en Serbie.

ErzbergRodeo 2023
Manuel Lettenbichler est le boss de ce début de saison.

Dès le départ, Mani Lettenbichler et son coéquipier chez KTM le Canadien Trystan Hart ont imprimé le rythme après un excellent départ. Un départ qui a coûté cher à Billy Bolt, tombé dans une des premières montées du parcours. De quoi l’obliger à cravacher, ce qu’il a fait en réussissant à recoller aux hommes de tête, puis à passer devant après une heure de course. Impérial dans l’infernal pierrier de Carl’s Dinner, Billy Bolt y a toutefois laissé des plumes physiquement, et en enfonçant le pot de sa Husqvarna.

Dans la section de forêt peu après, Mani a réussi à reprendre le commandement, et ne l’a plus quitté ensuite. Bolt termine deuxième à onze minutes de Mani, mais avec quinze minutes d’avance sur Trystan Hart, troisième, qui a finalement devancé Jonny Walker pour décrocher son deuxième podium consécutif .

Jonny Walker, triple vainqueur de l’épreuve, a fait son retour l’Iron Giant cette année pour terminer à la quatrième place, devant la Sherco de Wade Young.

Erzbergrodeo 2023
Billy Bolt n’a pas gagné, mais signe sa meilleure performance sur la course pour le moment.

La sixième place revient à Graham Jarvis, qui a obtenu ce résultat en partant de la deuxième ligne. Le vieux lion n’a peut-être plus la vitesse pour gagner, mais sa technique reste au point ! Michael Walkner prend la septième place au terme d’une longue bataille avec Alfredo Gomez, Teo Kabakchiev, Cody Webb et Matty Green, qui remporte la catégorie Junior.

De la 12e à la 17e place, on retrouve les derniers finishers de cette Erzbergrodeo 2023 Sonny Goggia, Dominik Olszowy, Jack Price, Dan Peace, Mitch Brightmore et Will Hoare, qui ont franchi la ligne d’arrivée 30 secondes avant le coup de sifflet final. Notez qu’une grosse chute a mis hors course Mario Roman, qui était monté sur le podium en 2022.

Niveau français, Fabien Poirot s’en sort le mieux avec une belle 24e place. Hugo Crozet termine 40e juste derrière le vainqueur du prologue et champion EGP en titre Andrea Verona, et Stéphane Parchet 51e.

Tous les résultats ici. 

Par Rich’.

A Lire aussi