endurogp au portugal

EnduroGP au Portugal

Cette première journée de l’EnduroGP du Portugal Acerbis  était prometteuse… Trois spéciales parfaitement tracées par le Moto Clube Marco, un temps clément et des pilotes prêts à en découdre après plus d’un mois et demi de pause. En plus de cela, la pluie a fait son apparition en milieu de journée ! Tout était bien réunie pour avoir une sacrée journée de course !

Et c’est bien ce que l’on a eu en EnduroGP ! Si Brad FREEMAN (GB – Beta) partait très fort et virait en tête au premier tour, derrière, son grand rival Steve HOLCOMBE (GB – Beta) et le « revenant » Josep GARCIA (E – KTM) étaient au contact, prêt à sauter sur la moindre erreur du Champion en titre… Le deuxième tour tournait à l’avantage d’HOLCOMBE qui prenait les commandes de la catégorie avec 2.96 secondes d’avance sur FREEMAN. Le troisième tour restera surement à la postérité puisque tout s’est joué dans la toute dernière spéciale ! En effet, FREEMAN après deux spéciales dominées de la tête et des épaules, s’élançait dans la dernière Xtreme test Technomousse avec 2.17 secondes d’avance mais son coéquipier au sein du team Beta Factory a jeté toutes ses forces dans cette spéciale et remporte finalement la journée (1.76 secondes) au détriment d’un FREEMAN bien dépité. Ce « drama » pourrait bien laisser quelques traces dans le mental de chacun des deux protagonistes…

Holcombe

GARCIA bien là !

De son côté, GARCIA a commis quelques erreurs dans le deuxième tour et l’Espagnol a donc préféré assurer un podium convaincant pour son retour sur l’EGP après trois ans d’absence. En tout cas, nul doute que le Champion du Monde E2 2017 a tout ce qu’il faut pour venir se battre pour la victoire avec les deux Britanniques !
Vite hors du coup pour le Top 3, Andrea VERONA (I – TM) n’a par contre jamais été réellement inquiété pour la 4ème position du général et a pu continuer à apprendre pour sa première saison en Senior, tout en mesurant ce qui le sépare des trois hommes de devant…
Enfin, Antoine MAGAIN (B – Sherco) est certainement l’un des pilotes de la journée puisque partie seulement 14ème après la première spéciale, il est allé chercher un clinquant Top 5 avec des temps en spéciales à classer au même niveau que FREEMAN et HOLCOMBE.

Du côté de l’Enduro 1, avec sa nouvelle victoire couplée à la troisième place de son rival Thomas OLDRATI (I – Honda), VERONA compte désormais 7 points d’avance au général. L’officiel TM, en plus de sa belle prestation, peut aussi remercier la belle prestation d’Antoine MAGAIN qui vient se hisser entre les deux Italiens. Eero REMES (SF – Yamaha) et le local Diogo VENTURA (P – Beta) viennent compléter le Top 5.

En Enduro 2, Steve HOLCOMBE reste donc invaincu malgré la présence de Josep GARCIA qui termine tout de même second pour son grand retour en EnduroGP. Danny MCCANNEY (GB – Honda) monte lui aussi sur la boite au détriment du Champion E2 en titre Loïc LARRIEU (F – TM) et de Matteo CAVALLO (I – Sherco).

Comme HOLCOMBE en E2, FREEMAN reste lui aussi chez les grosses cylindrées (E3). Il domine littéralement sa catégorie avec plus de 1 minute 55 d’avance sur son dauphin du jour Jaume BETRIU (E – KTM). Antoine BASSET (F – Beta) complète le podium devant son compatriote David ABGRALL (F – Beta) et Rudy MORONI (I – KTM)…

Podium

MACDONALD nouveau leader Junior !

En Junior, il n’a pas fallu attendre la première spéciale pour avoir déjà un coup de théâtre ! Le leader au provisoire Théo ESPINASSE (F – Sherco) était contraint d’abandonner dès le départ pour problème de bougies… La tâche s’annonce donc bien ardue pour aller chercher le titre Junior même si le Français pourra prendre le départ demain matin. D’autant plus que ses son coéquipier chez Sherco Factory et rival pour le titre, Hamish MACDONALD (NZ) qui remporte la journée après un magnifique duel 100% Hémisphère Sud avec Wil RUPRECHT (AUS – Beta Boano) ! Le Kiwi s’empare donc du leadership en Junior avec seulement trois journées de course à se jouer…
Derrière, c’est le Finlandais Roni KYTÖNEN (SF – Honda) qui arrache la dernière marche du podium après une belle remontada suite à une grosse erreur dans la première Xtreme Test Technomousse du jour.
Autre pilote de l’hémisphère Sud, Ruy BARBOSA (CL – Husqvarna) prend la 4ème place pour 7 secondes d’avance sur le Tchèque Krystof KOUBLE (Sherco) !

En J1, Roni KYTÖNEN s’impose une nouvelle fois, et consolide sa place de leader, devant Ruy BARBOSA et Antoine CRIQ (F – Sherco), qui signe un beau podium, tandis qu’en J2, là aussi, MACDONALD prend les commandes tout en remportant la journée devant RUPRECHT et KOUBLE…

Du côté de la Youth 125cc, longtemps l’on a cru, Sergio NAVARRO (E – Husqvarna) en mesure de remporter la journée mais c’était sans compter sur la sensation du début de saison Jed ETCHELLS (GB – Fantic) ! Le pilote Fantic D’Arpa Racing va chercher sa 4ème victoire de la saison avec plus de 30 secondes d’avance sur son rival Espagnol. Claudio SPANU (I – Husqvarna) complète une nouvelle fois le podium devant Harry EDMONDSON (GB – Fantic). Hermanni HALJALA (SF – Beta Boano), quant à lui, complète le Top 5.

Enfin, en Champion Lubricants Enduro Open World Cup, Gonçalo REIS (P – KTM) reste toujours invaincu en Open 2-stroke puisqu’il remporte la journée devant Gonçalo SOBROSA (P – Beta) et le Tchèque Robert FRIEDRICH (CZ – KTM). Dans la guerre fratricide que se livre les Belges, Damiaens DIEGTER (KTM) et Mathias VAN HOOF (Husqvarna), en Open 4-stroke, avantage au pilote KTM après cette première journée. Ils sont rejoints sur le podium par Jorge PARADELO (E – KTM).
Alessio PAOLI (I – Husqvarna), signe pour sa part, une troisième victoire d’affilée en Open Senior devant David MARTINEZ (E – KTM) et Duccio GRAZIANI (I – Beta).

MacDonald

Cette première journée de l’EnduroGP du Portugal Acerbis aura donc tenu toute ses promesses voir plus avec ce finish dantesque en EnduroGP où HOLCOMBE compte désormais 9 points d’avance sur FREEMAN. Demain s’annonce d’ores et déjà explosif avec un FREEMAN revanche et surtout un GARCIA bien décidé à prouver qu’il peut gagner en EGP malgré ses 3 années d’absence…

Ils ont dit :

Steve HOLCOMBE : « J’ai été long à me mettre en action ce matin puis j’ai retrouvé mes sensations au second tour et ça s’est clairement vu dans mes chronos. Après, Brad était vraiment très fort dans ce dernier tour mais j’ai décidé de débrancher le cerveau dans la dernière spéciale et cela a payé… Trop de fois cette saison, je n’ai pas voulu prendre de risque et j’ai failli le regretter. Cette fois-ci, je ne voulais rien regretter ! »

Brad FREEMAN : « Dégoûté ! Tout simplement dégoûté ! Je pensais vraiment avoir fait un bon temps dans cette dernière spéciale, en tout cas, de quoi m’assurer la victoire. Et là… Steve qui sort un temps de fou ! Je suis vraiment dégoûté car j’ai bien roulé toute la journée malgré quelques erreurs ici et là. Je dois arriver à passer outre et me reconcentrer pour demain. »

Josep GARCIA : « Je suis tellement content de retrouver le paddock et les gens de l’EnduroGP ! Pour ce qui est de la course, je savais que je pouvais venir me battre devant avec ces gars-là et je voulais le prouver. Je suis tombé deux fois dans le deuxième tour ce qui a fait que j’ai perdu du temps sur eux mais je suis tout même content de cette première journée et je compte bien jouer la victoire demain. »

Antoine MAGAIN : « L’objectif du début de saison était de pouvoir se battre devant dans les derniers GP. Donc plutôt satisfait de cette journée où je vais chercher un beau Top 5 et surtout où j’ai des chronos au niveau des meilleurs. Il faut continuer à rêver et pourquoi pas aller chercher plus haut ! »

Youth

DIMANCHE 

« Le weekend le plus difficile de la saison… » C’est comme ça que de nombreux pilotes ont résumé ce Grand Prix Acerbis du Portugal. Et si la pluie s’est invitée une nouvelle fois sur Marco de Canaveses, cela n’a pas empêché 99 engagés au départ de cette deuxième journée de course d’assurer le spectacle et de voir un nouveau vainqueur en catégorie EnduroGP…

En effet, après trois ans d’absence et déjà un retour remarqué hier (3ème), Josep GARCIA (E – KTM) a remporté brillamment la catégorie EGP ce Dimanche avec plus de 15 secondes d’avance sur son premier poursuivant Brad FREEMAN (GB – Beta). Dans le tempo du duo Britannique FREEMAN – HOLCOMBE au premier tour, l’Espagnol a haussé son niveau de pilotage au deuxième tour, ce qui lui a permis de profiter des différentes erreurs des deux pilotes Beta Factory pour créer un écart de plus de 20 secondes ! Bien décidé à tout donner pour remonter sur la plus haute marche du podium en EGP, GARCIA a ensuite géré son avance pour s’adjuger cette victoire !

Podium

7 points entre HOLCOMBE et FREEMAN

Dauphin de l’officiel KTM Factory, c’est donc FREEMAN qui va chercher les 17 points du second et reprend donc deux points sur l’actuel leader au provisoire, Steve HOLCOMBE (GB – Beta). Des deux sujets de sa majesté, c’est donc le Champion en titre qui a commis le plus d’erreur et conserve encore toutes ses chances de garder sa couronne une année supplémentaire.
Derrière ce trio intouchable, Thomas OLDRATI (I – Honda) est celui qui tire le mieux son épingle du jeu cette fois-ci au détriment de son grand rival pour le titre E1, Andrea VERONA (I – TM) qui ferme la marche du Top 5 EGP !
A noter l’encourageante 8ème position d’Antoine BASSET (F – Beta) ou encore les déboires du Belge Antoine MAGAIN (14ème – Sherco), qui n’a pas réussi à refaire sa « remontada » de la veille qui lui avait permis d’arracher le 5ème rang…

En Enduro 1, après avoir laissé échapper 5 points hier dans la course pour le titre, en reprend 3 aujourd’hui sur son compatriote Andrea VERONA (2ème aujourd’hui). L’officiel Honda RedMoto compte seulement 4 points de retard au provisoire et tout reste donc très indécis dans la catégorie des petites cylindrées. Antoine MAGAIN signe un troisième podium cette saison devant Davide SORECA (I – Beta Boano) et le Portugais Diogo VENTURA (Beta)

Chez les E2, Steve HOLCOMBE a enfin chuté lors de cet EnduroGP au Portugal ! C’est l’homme de la journée, Josep GARCIA, qui fait descendre le Britannique de la plus haute marche du podium. L’officiel Beta devra donc se contenter de la place de dauphin pour cette fois. Comme la veille, c’est Danny MCCANNEY (GB – Honda) qui complète le podium devant Joe WOOTTON (GB – Husqvarna) et Loïc LARRIEU (F – TM).

Du côté de l’E3, 6ème victoire d’affilée pour Brad FREEMAN qui reste l’un des deux pilotes invaincus de tout le plateau dans sa catégorie. Pour vous donner une idée de sa domination dans la catégorie des grosses cylindrées, il relègue le deuxième du jour Jaume BETRIU à 1 minute 54 et le troisième, Antoine BASSET, à plus de 3 minutes ! Rudy MORONI (I – KTM) et David ABGRALL (F – Beta) complète le Top 5.

Oldrati

J1 : CRIVILIN entre dans l’histoire !

Dans la catégorie des moins de 23 ans, on a bien cru voir quelqu’un d’autre que le duo Sherco Factory ESPINASSE – MACDONALD monter sur la plus haute marche du podium ! En effet, le Finlandais Roni KYTÖNEN (Honda) faisait sensation depuis le début de journée et dominait littéralement la crème de la crème de la catégorie. Malheureusement, dans l’avant-dernière spéciale de la journée, sa moto faisait des siennes et le Finlandais perdait plus de 11 minutes… Adieu les rêves de victoire !
Comme on dit souvent : « Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! » Et une nouvelle fois n’est pas coutume, comme la veille, c’est Hamish MACDONALD (NZ – Sherco) qui en a profité pleinement en signant une troisième victoire d’affilée et compte désormais 19 points d’avance au classement général sur son coéquipier Théo ESPINASSE (F – Sherco) qui termine tout de même deuxième aujourd’hui. Wil RUPRECHT (AUS – Beta Boano) doit se contenter de la 3ème position tandis que Bruno CRIVILIN (BR – Honda) signe une belle 4ème place. Le pilote Beta Boano Matteo PAVONI (I) complète le Top 5.

En J1, les déboires de KYTÖNEN profitent au Brésilien CRIVILIN qui entre dans l’histoire du Championnat du monde FIM Borilli d’Enduro en étant le premier pilote Auriverde à remporter une victoire ! Il s’impose devant Ruy BARBOSA (CL – Husqvarna) et Lorenzo MACORITTO (I – Beta Boano) tandis qu’en J2, MACDONALD s’impose devant ESPINASSE et RUPRECHT.

5ème victoire d’affilée pour le pilote Fantic D’Arpa Racing Jed ETCHELLS (GB – Fantic) en catégorie Youth 125cc. Cette fois-ci, le Manxman a dû s’employer pour contrecarrer les attaques de Sergio NAVARRO (E – Husqvarna) ! L’Espagnol ne termine qu’à 16 secondes du désormais grand favori pour le titre. Une nouvelle fois, c’est Claudio SPANU (I – Husqvarna) qui prend la 3ème position et encore une fois, c’est Harry EDMONDSON (GB – Fantic) qui échoue au pied du podium devant un troisième pilot Fantic, Hugo SVÄRD (SF).

J1

Enfin, en Champion Lubricants Enduro Open World Cup, Gonçalo REIS (P – KTM) reste invaincu en Open 2-stroke. Il remporte la journée avec 1 minute 38 d’avance sur Arvid MODIN (S – Yamaha) et 2 minutes sur Robert FRIEDRICH (CZ – KTM). 
Du côté de l’Open 4-stroke, Damiaens DIEGTER (B – KTM) a finalement écopé d’une minute de pénalité hier et a donc dû laisser la victoire à son rival Mathias VAN HOOF (B – Husqvarna). Mais le pilote KTM s’est rattrapé aujourd’hui et les deux hommes sont à nouveau à égalité de points. Jorge PARADELO (E – KTM), complète une nouvelle fois le podium.
On prend les même et on recommence en Open Senior puisqu’Alessio PAOLI (I – Husqvarna) s’impose devant David MARTINEZ (E – KTM) et Duccio GRAZIANI (I – Beta).

Quel weekend sacrément éprouvant pour les pilotes ! Et dire qu’il faut remettre cela le weekend prochain, une nouvelle fois à Marco de Canaveses pour la finale du Championnat du Monde FIM Borilli d’EnduroGP au Portugal enfin… si le Covid19 nous laisse tranquille !

Ils ont dit : 

Josep GARCIA : « Je suis très heureux et fier de cette victoire ! Je l’attendais depuis tellement longtemps ! Ça m’a fait beaucoup de bien de revenir sur le paddock de l’EnduroGP, et vous ne savez pas comment je suis heureux de cette victoire ! J’étais bien décidé à tout donner aujourd’hui car je savais que je n’étais pas loin et ça a payé ! »

Brad FREEMAN : « Dégouté une nouvelle fois ! Je me sens bien ici et je pense que je fais de bons chronos mais malheureusement à chaque fois je suis battu… Je reprends tout de même quelques points à Steve et tout est encore largement jouable mais c’est énervant de ne pas arriver à gagner ! »

Thomas OLDRATI : « Je n’ai jamais vraiment réussi à garder le contact avec Andrea hier et j’y ai perdu de gros points donc j’avais à cœur de me rattraper aujourd’hui. Chose faite alors qu’Andrea était très rapide tout le weekend ! J’ai 4 points de retard, ce n’est rien ! L’objectif est simplement pour le weekend prochain, toujours finir devant mon rival. »

Hamish MAC DONALD : « Je n’étais clairement pas le pilote le plus rapide aujourd’hui. Roni a été impressionnant et je suis déçu pour lui qu’il ait eu ce problème mécanique… Mais cela fait partie de la course et je ne cracherai pas sur une victoire. 19 points d’avance, c’est très bien et je dois tout donner sans paniquer pour aller chercher le titre dès le Samedi le weekend prochain ! »

Communiqué ABC Communication. 

MacDonald