EnduroGP 2022

L’EnduroGP 2022 s’est achevé ce week-end, avec le traditionnel rendez-vous en terre germanique de Zschopau. Si les jeux étaient faits dans quelques catégories, il restait tout de même des titres à distribuer, notamment le plus prestigieux de tous : le scratch EnduroGP.

Si Andrea Verona n’a remporté qu’une journée d’EnduroGP, la première lors de l’ouverture en Espagne, le pilote GASGAS a su garder une constance admirable tout au long de la saison, là même où ses adversaires s’autoéliminaient un par un. Ainsi, après le titre de champion du monde E1, le jeune pilote Italien a coiffé dès samedi, grâce un top 5, sa première couronne en EnduroGP. Une belle récompense, après une année plus que brillante niveau régularité !

Mais une fois encore, celui qui a animé ces deux journées de course et finit comme meilleur performeur de la saison, c’est bien ce diable de Josep Garcia. Vainqueur des deux jours, et six fois en tout dans la saison, celui qui s’est aussi offert le scratch aux ISDE peut s’en vouloir de s’être blessé en Italie, ce qui l’a contraint à tirer un trait sur l’épreuve du Portugal. Mais quel panache ! 5/4 ce week-end pour notre Français Loïc Larrieu, en progrès.

Will Ruprecht a lui aussi animé le début de saison, avant de connaitre des problèmes techniques, notamment, avec sa TM. Il ramène toutefois un titre à la maison, le E2, et termine troisème de l’EnduroGP 2022. Notez qu’Hugo Blanjoue a chuté dès le début de course et s’est arrêté là à cause d’une blessure à la main.

Brad Freeman, quant à lui, n’a pu défendre ses chances en EGP à cause de blessures, mais souffle au finish le titre E3 à Mikael Persson. Léo Le Quéré (4/4) termine sixième de ce championnat, devant Antoine Criq.

Chez les Juniors, Zach Pichon avait déjà le scratch en poche, restait à aller chercher le J1. Ce qu’il a fait dès le Jour 1, avec la victoire scratch également. Luc Fargier, quant à lui, a été chercher le titre mondial en Junior 2, avec un 4/2 dans la catégorie qui lui permet ainsi de devenir champion du monde Junior 2. Bravo à nos deux français !

Enfin, belle prestation en Youth de Thibault Giraudon, deuxième le samedi et vainqueur le dimanche. Le jeune termine troisième du championnat derrière Harry Edmondson et Kevin Cristino.

Allez, rideau sur ce championnat EnduroGP 2022, à l’année prochaine !

Les classements complets ici. 

La promo des champions du monde EGP 2022, de gauche à droite : Jane Daniels (Women), Harry Edmonson (Youth) , Wil Ruprecht (E2), Andrea Verona (E1 +EGP), Brad Freeman (E3), Zachary Pichon (Junior + J1) et Luc Fargier (J2). Bravo !