enduro kid

Samedi, le Championnat de France d’Enduro Kid 2021 connaitra son épilogue en Lozère, à Chanac plus précisément. Et c’est le Moto Club Joe Bar Tout Terrain qui aura la charge d’organiser cette belle finale. Dirigée par Stéphane Valentin, cette petite équipe de passionnés a fait renaitre de ses cendres ce Moto Club en 2017 et a depuis organisé trois épreuves d’Enduro Kid. Déjà une belle expérience pour cette jeune association qui a pu compter sur le soutien des propriétaires terriens aux alentours de Chanac pour proposer une superbe liaison, longue d’une quarantaine de minutes pour les Espoirs, et une spéciale qui sera tout aussi belle, tracée principalement dans une prairie mais également dans un sous-bois, par un illustre lozérien, Romain Boucardey. Les engagements ont fait le plein, ce sont donc 250 pilotes qui vont venir s’affronter entre les banderoles Chanacoises.

Coordonnées GPS du Paddock
Chanac 44.4469392 3.3099016 Lien Google MAP

Horaires
Vendredi : Contrôles administratifs et techniques 14h30 à 19h00
Samedi : Briefing 8h30 Départ de la course : 8h45

Dans la catégorie Espoir, Romain Dagna touche déjà du doigt un titre de champion de France. Le pilote To Enduro, qui a dominé cette saison, n’aura que 6 points à scorer pour garantir ce titre. Il va donc falloir assurer dans une course ou tout le monde va vouloir saisir l’occasion de briller une dernière fois avant le baisser de rideau. Notamment Matteo Arrieta et Dorian Simon qui se partagent la seconde place du général et qui vont devoir se dépasser pour viser le titre de vice-champion. On surveillera de près également Joey Nuques (Yamaha-Outsiders) qui hormis à Moirans où il a été contraint à l’abandon, a toujours réussi à prendre la seconde place, une position qu’il aimerait troquer avec une victoire pour cet ultime rendez-vous.

La situation est moins évidente en Cadet 125, catégorie dans laquelle Valentin Mersin mène seul la danse depuis sa victoire à Roumoules. Il ne compte que cinq points d’avance sur le second, Benjamin Sicard. Si Sicard l’emportait juste devant Mersin à Chanac, ce dernier conserverait l’avantage et obtiendrait un titre de champion. Cependant, il n’est pas impossible qu’un autre pilote vienne jouer les trouble-fêtes. En effet, Paul Rebuffie n’est qu’à cinq points derrière eux, et potentiellement titrable. Le corrézien, champion minime l’an passé, a les capacités pour venir l’emporter ou s’intercaler, ce qui va rendre la course dans cette catégorie particulièrement exaltante.

Dans la catégorie Cadet 85, Gabin Allemand reste sur une série de deux victoires, à Marcolès et à Roumoules. Et il n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et compte bien remporter cette finale. Leader du provisoire avec 17 points d’avance, il n’a cependant pas besoin des 25 points promis au vainqueur pour être couronné. D’autant que la concurrence va être féroce, avec un duel qui va opposer Paul Garcia et Enzo Merchionne. Respectivement second et troisième du classement provisoire, les deux jeunes pilotes ne sont séparés que d’un petit point.

Chez les filles de la catégorie Espoir/Cadet Féminine, Sarah Leroy (Yamaha – Outsiders) impose à ses concurrentes une très forte domination depuis le début de la saison. Après avoir pris la troisième place lors de l’épreuve d’ouverture à Saint-Laurent, elle n’a cessé de gagner et compte une avance de 19 points sur sa dauphine, Zoé Cailloux. Cette avance devrait, sauf gros incident, lui permettre de se projeter sereinement vers ce titre qui lui tend les bras.

En Minimes, Emerick Vergote et Raphael Roux trustent les premières places du podium depuis le début de la saison. Avantage à Emerick Vergote qui s’est imposé à trois reprises contre une pour son adversaire. Il le devance de six points en tête du provisoire, pas suffisant pour être totalement hors de danger. D’autant que d’autres pilotes tels que Erwan Forestier-Chiron ou Julien Johann qui se sont illustré cette saison en montant sur le podium pourraient venir s’intercaler.

Dans la catégorie des Benjamins, les performances réalisées cette saison par Aurelien Rebaubier, qui roule sous les couleur du team Outsiders – Yamaha, lui permettent d’occuper la tête du classement provisoire. Avec onze points d’avance, seul un coup du sort pourrait l’empêcher d’atteindre un titre samedi soir. C’est un peu plus serré entre le second, Esteban Robin, et Oscar Cailleretz, troisième. Cinq points qui pourraient se voir combler, surtout si un pilote comme Nathan Teyssier,qui a déjà gouté aux joies du podium, venait jouer les arbitres.

Peu de suspens chez les Féminine Minime/Benjamin de l’Enduro Kid, une catégorie dominée par Azile Skarla et dont le trio de tête est parfaitement dessiné. Peu de chance de voir ce classement évoluer, mais Victorie Raynaud et Charlène Boudon, respectivement seconde et troisième, vont tout faire pour enfin prendre une victoire à Skarla cette année.

C’est le jeune Patxi Berthuy qui est dans une position plus que favorable pour l’obtention du titre de champion de France Poussin. Malgré une belle opposition du pilote Outsiders Yamaha Shaun Binet qui est passé tout près de la victoire cette année, Patxi a tout remporté et devrait aborder cette course très sereinement. Il est l’un des rares à pouvoir encore prétendre à un grand chelem en remportant toutes les victoires, réponse samedi soir.

On vous donne donc rendez dès vendredi après-midi pour un final en apothéose de ce Championnat de France Enduro Kid 2021, dans ce beau département qu’est la Lozère.

enduro kid