Après une courte étape de 64 km puis une longue liaison de 750 km, l’Anglais Sam Sunderland a enfin concrétisé son rêve : remporter le Dakar, lui qui n’avait même pas pu prendre le départ l’an dernier à cause d’un fémur cassé au Merzouga rallye. Premier britannique vainqueur de l’épreuve, Sam devance son coéquipier chez KTM Matthias Walkner, lui aussi victime d’un fémur cassé l’an dernier, pendant la rallye. Une occasion de penser au tenant du titre Toby Price, sorti cette année du rallye avec la même blessure. 
Troisième final, une place surprenante pour Gerard Farres Guell. 7e en 2012, 8e en 2016, l’Espagnol s’est révélé cette année en restant constamment aux avant-postes. Sa lutte jusqu’au bout avec Adrien Van Beveren a animé la fin du rallye. Un VBA malheureux, lui qui échoue 48e derrière Farres, après avoir pris 1 mn de pénalité dans la dernière spéciale… Le Nordiste n’en a pas moins fait un super Dakar, 4e après sa 6e place de rookie l’an passé, il apprend vite et bien et s’est montré capable d’aller chercher les meilleurs en vitesse pure comme de naviguer aussi bien qu’eux. De bon augure pour la suite. Même sentiment pour Pela Renet, parti avec prudence avant de monter petit à petit en puissance. Pela a rallié l’arrivée en 7e position, de quoi construire pour l’avenir. 
On se doit d’avoir une pensée pour les Honda de Barreda, Goncalves et Metge, qui ont toutes écopé d’une pénalité d’une heure à cause d’un ravitaillement dans une zone interdite. Barreda termine à 43 mn de Sunderland, Goncalves à 52 mn… Décidément, le Dakar se refuse à cette équipe Honda HRC Monster, qui déploie pourtant les grands moyens pour y arriver. Et comme depuis 16 ans, c’est KTM qui gagne à la fin ! 

Un mot, quand même, sur Xavier de Soultrait. Arrivé sur le rallye remonté comme une pendule après son titre de champion du monde des Bajas, Xav’ a attaqué d’entrée, a bien navigué et est resté dans la lumière tout au long de la quinzaine, avant de casser son moteur dans la dernière spéciale. 87e final, ça parait moyen, sur le papier, mais nul doute que l’ensemble des observateurs auront noté que XdS, (à l’instar de VBA ou l’excellent Mickael Metge) joue maintenant dans la cour des grands, celle des prétendants au podium. 

Classement final 


Best Of Bike – Dakar 2017 par Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici