dakar rally étape 1

Dakar Rally étape 1 : c’est parti ! 

Le Dakar Rally s’est élancé samedi pour la version deux de son épopée en Arabie Saoudite. Après avoir remporté le prologue samedi, le tenant du titre Ricky Brabec a eu bien des soucis en perdant la bonne trace dès le début de la première vraie spéciale du rallye hier. Le bilan est très lourd pour l’Américain, avec une 24e place d’étape et plus de 18 minutes perdues sur le vainqueur du jour Toby Price. « On a ouvert la piste aujourd’hui et ce n’était pas ce à quoi on s’attendait. » a déclaré le pilote Honda. « L’étape était difficile en navigation, lente avec beaucoup de cailloux. J’ai essayé de gérer le pneu car on doit faire plusieurs jours avec mais d’autres ont plus attaqué que nous. Demain on va partir plus derrière et il y aura des dunes et du sable, on espère donc pouvoir reprendre du temps. »

En pleine forme, on retrouve devant l’Australien Toby Price, vainqueur il y a deux ans et sur le podium l’an dernier, qui a su déjouer les pièges d’une navigation extrêmement compliquée selon l’avis général des pilotes. Une volonté assumée de David Castera pour faire baisser la vitesse. « Je pense qu’il va y avoir beaucoup de changements dans les classements. Le plan sera de rester consistant tout au long du rallye et de ne pas perdre trop de temps. » a indiqué Toby à l’arrivée. Derrière Price on retrouve la Honda de Kevin Bénavidès, puis les KTM de Walkner et Sunderland et, bonne surprise, la Sherco de Santolino. L’Espagnol progresse à chaque sortie, attention à lui !

Sixième et premier français, Xavier de Soultrait a parfaitement entamé sa course. Longtemps à la bagarre avec Price pour la victoire d’étape, Xavier s’est un peu perdu sur la fin mais signe une excellente entrée en matière. Adrien Van Beveren, notre autre espoir de podium, termine 14e à 9’33. Rien d’inquiétant, compte tenu de ce qui attend nos pilotes ! Aujourd’hui, plus de kilomètres, moins de cailloux et du sable attendent les concurrents entre Bisha et Wadi Ad-Dawasir.

Pour suivre la course en live, cliquez ici.

Pour retrouver l’intégralité du classement, cliquez ici.