ricky brabec

 

 

Ricky Brabec remporte ce Dakar 2020, le premier en Arabie Saoudite, rentrant ainsi dans l’histoire à plus d’un titre. Déjà, il est le premier pilote américain à gagner le plus prestigieux des rallyes, un exploit qui avait échappé à Danny Laporte. Le jeune californien est également le premier pilote Honda à s’imposer depuis le regretté Gilles Lalay en 1989. Rappelons que KTM a raflé les 18 dernières éditions ! L’équipe Honda, managée par Ruben Faria, remplit donc finalement son contrat, elle qui est revenue sur le rallye dès 2013. On se souvient que Brabec, déjà lui, était en tête jusqu’à deux jours de l’arrivée l’an dernier avant de devoir abandonner, moteur cassé. Une belle revanche ! 
Second jusqu’à la dernière étape l’an passé, Pablo Quintanilla avait tenté le tout pour le tout, se blessant dans l’affaire après une énorme chute sur une dune. Cette fois, le Chilien est arrivé à bon port et ramène le meilleur résultat de l’histoire en rallye à Husqvarna, l’équipe coachée par Pela Renet. 
Quant à la dernière marche du podium, elle est occupée par le vainqueur sortant Toby Price. Déjà un peu largué au général avant l’étape de l’accident fatal de Paolo Goncalvès, Toby, premier arrivé sur les lieux, n’avait plus guère la tête à la bagarre après. Cornejo et Walkner complète le top 5. Premier français, on retrouve à la 12e place Adrien Metge, sur sa Sherco elle aussi française. Remplaçant au pied levé de son frère Michael, blessé juste avant le rallye, Adrien a réussi un superbe rallye et sa régularité a payé ! 

Dans la catégorie Original by Motul, c’est à dire sans assistance, c’est l’expérimenté pilote roumain Emmanuel Gyenes qui s’impose devant deux français, Benjamin Melot (ancien mécano de Cyril Desprès, entre autres !) et le solide gaillard du sud-ouest Florent Vayssade. Signalons aussi la 13e place à l’arrivée de Martin Freinademetz, l’ancien champion de snowboard mais surtout organisateur de la Red Bull Romaniacs. 

Pour retrouver l’ensemble des classements, cliquez ici.