étape 3

L’étape 3 du Dakar 2023 a dû être écourtée, et ce à cause de la pluie qui tombe en abondance dans le désert saoudien. « La dégradation des conditions météorologiques ne permettant plus à l’organisation de garantir dans les meilleures conditions la sécurité des concurrents, les pilotes motos sont arrêtés à hauteur du CP 2 (km 335) et de CP3 (km 377). Les temps seront conservés pour les pilotes ayant atteint l’arrivée. Pour les autres, un calcul sera effectué pour chacun des pilotes en fonction de la moyenne réalisée sur la première partie de l’étape, afin de leur attribuer un chrono. » selon le communiqué officiel de la course.

Devant, cette étape 3 avait bien commencé pour l’Américain Ricky Brabec, à la bagarre pour la victoire, quand il a chuté fort au km 274 de la spéciale et a été pris en charge par le service médical du Dakar. Souffrant de douleurs cervicales, le vainqueur 2020 a été transporté vers un hôpital pour des examens complémentaires. Finalement, l’Australien Daniel Sanders sur sa GASGAS remporte cette étape devant Skyler Howes et le vainqueur d’hier Mason Klein qui confirme sa nouveau statut. Ce dernier perd tout de même le leadership de la course au profit de Sanders mais reste deuxième du classement général devant Kevin Bénavidès.

Huitième de l’étape, Adrien Van Beveren termine de nouveau premier français. Notez qu’il occupe la même place au classement provisoire du rallye. Toujours chez les Frenchies, Romain Dumontier a longtemps mené l’étape 3 chez les Rally avant de se faire dépasser en fin de parcours par l’Italien Paolo Lucci, 15e de la journée, Romain finissant quant à lui 20e. 24e du général, le Normand joue plus que jamais la victoire dans sa catégorie Rally2.

Retrouvez tous les résultats de l’étape 3 et du classement général en cliquant ici.