dakar 2021

« Un Dakar 2021 plus technique et plus lent » voici ce qu’a annoncé ce matin le directeur de l’épreuve David Castera. L’épreuve s’élancera de Jeddah, seconde ville d’Arabie Saoudite, pour y revenir à l’issue d’une boucle de 8000 kilomètres. Avantage de travailler dans un pays aussi vaste, le Dakar 2021 ne reprendra aucune des pistes parcourues cette année, offrant ainsi de la nouveauté aux pilotes. Evidemment, l’accent a été mis sur la sécurité, l’épreuve ayant encore été endeuillée par la mort de Paolo Gonçalves et Edwin Straver. Pour parvenir à réduire les vitesses et les risques, plusieurs mesures ont été adoptées : un signal sonore avertira les pilotes d’un Danger 2 ou Danger 3, la veste airbag sera obligatoire, 6 pneus arrière pour 12 étapes seulement, création de « slow zones » où les pilotes ne pourront pas dépasser une vitesse limitée, et la distribution des roadbooks en couleur le matin de la course pour permettre aux pilotes de se reposer plus et de mettre les mapmen au chômage technique. Par contre, l’idée évoquée d’une bride pour ralentir les moteurs n’a pas été retenu, au moins pour cette année. Prochaine communication à propos du tracé à l’automne, où l’on saura si la boucle part vers le sud ou le nord. 

 

Le communiqué officiel de la FIM

Suite aux décisions prises le 3 mars lors de la réunion de Lisbonne, avec les équipes de rallye, A.S.O. et la FIM prennent en considération la situation difficile concernant les développements techniques et les essais en rallye tout-terrain, le FIM annonce les règlements sportifs et de sécurité qui seront en vigueur en 2021 dans le Championnat du Monde des rallyes tout-terrain et au Dakar dans la catégorie RallyGP en 2021.

Les mesures, qui seront applicables pour le Dakar 2021 et le Championnat du Monde FIM des rallyes tout-terrain sont :

  • Limitation du nombre de pneus arrière à six pour les 12 étapes (30 minutes de pénalité). Pour les rallyes plus courts : 1 pneu pour deux jours de course.
  • Pneus et modèle de pneu arrière unique pour tout le rallye (1h de pénalité)
  • Possibilité de ne changer qu’un seul piston sur tout le rallye (10 minutes de pénalité)
  • Aucune intervention autorisée sur la moto au ravitaillement (sauf road-book)
  • Avertisseurs de danger 2 et 3 (testés au rallye du Maroc 2020) utilisant la sentinelle.
  • Le port d’une veste airbag avec des systèmes de sécurité passifs est obligatoire.
  • Travail sur l’itinéraire : recherche de l’itinéraire le plus lent, mise en place de ralentisseurs sur la surface est dangereuse ou rapide, surtout dans les zone HP. Plus de CP dans les zones à risque.
  • Brevet de premiers secours obligatoire pour tous les pilotes.

De plus, les mesures de sécurité suivantes s’appliqueront également en 2021 pour les pilotes Elite (RallyGP): 

  • Dispositif de navigation protégé par de la mousse, surtout le road-book, de manière à réduire les risques en cas de choc avec le pilote
  • Bulle détachable en cas de choc.

Aucun bridage de puissance ne sera exigeant une reprogrammation de l’ECU ne sera fait en 2021. Le développement des moteurs se fera jusqu’à fin 2021 pour la réduction de la puissance des machines. Le road-book électronique sera testé en 2021 et devrait être implémenté en 2022.

Toutes ces mesures prises sont minimales. Ensemble, elles peuvent contribuer à augmenter la sécurité » des pilotes.