Cette édition était annoncée comme particulièrement dure et ce ne sont pas les 84 survivants de cette 5e étape entre Chilecito et Tucuman qui diront le contraire. Plus de la moitié des engagés en catégorie moto ont déjà jeté l’éponge alors que le Dakar 2014 n’en est pas encore à sa mi-course !
Hier jeudi, l’étape 5, annoncée comme la plus longue, a été finalement raccourcie pour permettre à l’organisation de récupérer les naufragés de la veille… La chaleur (47°), une navigation compliquée en hors piste, un terrain particulièrement éprouvant ont corsé encore un peu plus les choses… Parmi les pilotes Elites, c’est aussi l’hécatombe. Ainsi, on a vu les motos de Paulo Goncalves (Honda HRC) et Gerard Farres, qui avait pourtant brillé en début de course au guidon de la Gas Gas, prendre feu ! L’herbe séchée s’accumule sous le radiateur et finit par s’enflammer au contact du collecteur d’échappement surchauffé.

Parmi les tops, Cyril Despres (Yamaha) a encore perdu du temps. Idem pour Joan Barreda (Honda HRC), repassé en 2e position à plus de 40 minutes de Coma (KTM), lequel su tirer son épingle du jeu, en dépit d’une fuite de carburant qui aurait pu lui couter cher. Mais le départ retardé de la spéciale, puis l’annulation de la 2e partie lui ont permis de finir la journée sans encombres. Le 1er Français, Alain Duclos sur Sherco, est à 1 heure 02 de l’officiel KTM. David Casteu a connu une journée galère… Il a chuté et s’est blessé à la clavicule. Arrivé à la 32e place, à 1 h 13’34 » du vainqueur , le pilote niçois rétrograde à la 11e place du classement général à 1 h 52’41 » du nouveau leader. «Je suis tombé très très fort. On était en pleine navigation dans un rio et nous étions tous perdus. J’avais la tête dans le road-book et je n’ai pas vu une grosse saignée. Je suis tombé. J’étais secoué. J’ai cassé mes instruments de navigation. J’ai perdu beaucoup de temps et le diagnostic n’est pas terrible. Dans la chute, ma protection de casque a cassé un petit bout de ma clavicule gauche. Ce n’est pas le top, je devrai me faire opérer en rentrant (en France). C’est douloureux mais je vais continuer à rouler. Je suis 11e au classement général. C’est un Dakar très très dur. Quand je vois la difficultés des amateurs, tant que je peux rouler, je continue. On ne sait jamais, il y a encore de bons coups à faire, on verra.»

S’il est une performance incroyable depuis le début de cette édition à souligner, c’est bien celle de Laia Sanz (Honda) ! Très régulière, elle poursuit son ascension au classement général. Elle est 16e au provisoire après l’étape 5. Et elle est désormais la seule femme à moto, Rosa Romero (compagne de Nani Roma) ayant abandonné hier.

Xavier de Soultrait apprend à toute vitesse ! Il est 32e au général et attend avec impatience la journée de repos…

 

En photo Marc Coma, © Maragni M. KTM Images

Le résumé vidéo de l’étape 5

FR – étape 5 – Auto/Moto – Résumé de l’étape… par Dakar

Ils ont dit :
Marc Coma : «La journée a été encore très dure. Il fait une très grosse chaleur. On est toujours à la limite aussi au niveau de la navigation à cause des pluies de la semaine dernière qui empêchent de voir quoi que ce soit. Pour arriver, sur la fin de l’étape, j’ai fait 10 kilomètres, perdu dans le lit d’une rivière. En général c’est dur pour tout le monde. Pour la tête de course, à n’importe quel moment tu peux perdre aussi beaucoup de temps. Quand tu ouvres la piste, tu joues en fait à la roulette russe.»

Cyril Despres : «Il faisait très chaud durant la spéciale et le sable était mou. Pour cette raison, j’ai prêté une attention particulière à la température du moteur et encore plus quand j’ai remarqué que je consommais du carburant à un rythme alarmant. Je cherchais le fameux WP mais j’ai dû faire demi-tour quand j’ai réalisé que je n’aurais pas assez de carburant pour me rendre jusqu’à la fin de l’étape. J’étais sur la réserve d’essence quand je suis tombé sur un pilote de quad qui m’a gentiment donné un litre et demi. Dans l’ensemble, mes problèmes m’ont coûté 44 minutes auxquelles seront rajoutées la pénalité d’une heure…»

Résultats Etape 5
1 Marc Coma 03:02’08 ESP KTM KTM Red Bull Rally Factory
2 Jordi Viladoms +12’54 ESP GAS GAS Gas Gas JVO Team
3 Kuba Przygonski +22’45 POL KTM KTM Rally Factory
4 Helder Rodrigues +25’53 POR HONDA TEAM HRC
5 Riian Van Niekerk +32’04 SAF KTM Brother Link KTM Rally Factory
6 Juan Carlos Salvatierra +33’12 BOL SPEEDBRAIN Speedbrain Rally Team
7 Joan Pedrero +34’03 ESP SHERCO Sherco Rally Factory
8 Stefan Svitko +36’38 SLO KTM Oraving Slovnaft Team
9 Robert Van Pelt +37’04 HOL HONDA Team Van Pelt
10 Daniel Gouet +37’53 CHI HONDA Tamarugal Honda Racing XC Rally Team

Classement général après l’étape 5
1 Marc Coma 18:45’11 ESP KTM KTM Red Bull Rally Factory
2 Joan Barreda +41’10 ESP HONDA TEAM HRC
3 Chaleco López +53’41 CHI KTM KTM Red Bull Rally Factory
4 Jordi Viladoms +58’58 ESP GAS GAS Gas Gas JVO Team
5 Alain Duclos +01:02’13 FRA SHERCO Sherco Rally Factory
6 Olivier Pain +01:12’22 FRA YAMAHA Yamaha Racing
7 Kuba Przygonski +01:14’27 POL KTM KTM Rally Factory
8 Cyril Despres +01:23’01 FRA YAMAHA Yamaha Racing
9 Jeremias Israel +01:23’30 CHL SPEEDBRAIN Team Speedbrain
10 Stefan Svitko +01:30’13 SLO KTM Oraving Slovnaft Team

Les Français
5 Alain Duclos
6 Olivier Pain
8 Cyril Despres
11 David Casteu
18 Mickael Metge
32 Xavier de Soultrait (2e en catégorie première fois)
34 Hugo Payen
….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici