Première victoire d’étape pour Cyril Despres sur cette édition du Dakar au guidon de la Yamaha, devant Joan Barreda (Honda) et Marc Coma (KTM).

Les conditions météorologiques ont empêché les motos de passer sur le Salar d’Uyuni comme initialement prévu, mais le spectacle a quand même été largement au rendez-vous de la 8e étape, longue de 499km. Et d’abord avec le retour au premier plan de Cyril Despres. 3e à s’élancer en piste, le tenant du titre a rapidement rejoint Marc Coma pour rouler de concert et peu à peu revenir sur Joan Barreda. Malgré un coup d’accélérateur du pilote Honda en fin de parcours, c’est au final le Français qui remporte son 1er succès au guidon d’une Yamaha, 2’10 devant Barreda et 2’16 devant Marc Coma. Derrière, alors que le Portugais Helder Rodrigues et le Français Olivier Pain confirment la bonne forme des Honda et Yamaha avec les 4e et 5e temps du jour, la journée a été marquée par les difficultés de Sherco ! 14’25 de perdues pour Juan Pedrero, mais surtout nouveau coup du sort pour Alain Duclos, cette fois victime d’une panne en début de parcours et qui perd encore près de 35 minutes. Au général, si le pilote Sherco reste 4e, il compte désormais 21’47 de retard sur Jordi Viladoms et se retrouve sous la menace du Chilien Jeremias Israel Esquerre, 5e à 2’56 du pilote Sherco. En tête, en revanche, pas de changement, Marc Coma, bien aidé aujourd’hui par un Cyril Despres en lièvre idéal, continue à parfaitement contrôler son avance sur Joan Barreda, avec désormais 38’08. Vainqueur du jour, Cyril Despres gagne lui une place avec désormais le 9e rang général, mais à 2h23’58 du leader Coma.

Incroyable Laia Sanz !
15e de l’étape 8, Laia Sanz, se hisse à la 17e place du classement général après une autre journée parfaite. La meilleure pilote féminine de ce Dakar compte aussi parmi les meilleurs tout court !
«Hier lundi, c’était une très longue spéciale et je finis assez fatiguée, surtout parce que je me suis très peu reposée. Dimanche, nous avons passé beaucoup de temps sur les modifications d’organisation et de road-book et je me suis couchée assez tard. J’ai dormi 4 heures au maximum. » a commenté Laia. «L’étape était très rapide et je n’ai pas eu de problèmes avec l’altitude, comprise toute la journée entre 3.600 et 4.000 mètres. La bonne nouvelle est que la moto a résisté à ces deux étapes marathon parfaitement et sans aucun problème» se réjouit Laia.

Ils ont dit :
Joan Barreda : «Je suis content parce qu’aujourd’hui j’ai ouvert la piste toute la journée sans commettre la moindre fautes, ce qui est la première fois pour moi. Donc vraiment je suis très content.»
Cyril Despres : «L’idée n’est pas réellement de chasser les victoires d’étapes, mais plutôt d’essayer de revenir au maximum aux avants-postes. Alors aujourd’hui en comblant le trou qu’il y avait en piste entre moi et les premiers, j’ai gagné la spéciale. Et bien sur ça fait toujours plaisir…»
David Casteu : «C’est la tempête sur le bivouac. C’était un spéciale très longue. On a longé le lac salé et sur les 50 derniers kilomètres, on pris la boue, la pluie. On était tous minables. Les mécanos ont un peu de boulot. Ma clavicule me fait souffrir mais je tiens le coup, chaque kilomètre passé est un kilomètre gagné. Quand je prends de gros chocs, je serre les dents. J’essaye d’enrouler et de prendre du plaisir malgré tout. La Bolivie, c’est magnifique. Tant que je pourrai tenir le guidon, je roulerai. Je ne roule plus dans le rythme des premiers, mais à ma cadence. Le rallye n’est pas fini, il va y avoir de grosses étapes dans le sable, ça va être costaud. Il peut y avoir de belles surprises. Je vais me concentrer sur ma navigation et continuer mon petit bonhomme de chemin. La moto roule bien, je suis là, toujours là. Pour la suite de ma carrière, c’est important de voir le rallye autrement, tout en restant concentré sur la course.»

Ce mardi, la 9e étape sera disputée au Chili entre Calama et Iquique (liaison : 29 km, spéciale : 422 km) où les concurrents retrouveront les dunes de l’Atacama, puis plongeront vers l’océan Pacifique dans la fameuse descente d’Iquique.

Résultats étape 8
1 Cyril Despres 05:23’20 FRA YAMAHA Yamaha Racing
2 Joan Barreda +02’09 ESP HONDA TEAM HRC
3 Marc Coma +02’15 ESP KTM KTM Red Bull Rally Factory
4 Helder Rodrigues +06’38 POR HONDA TEAM HRC
5 Olivier Pain +10’40 FRA YAMAHA Yamaha Racing
6 Mickael Metge +12’58 FRA YAMAHA Yamaha Racing
7 Riian Van Niekerk +13’15 SAF KTM Brother Link KTM Rally Factory
8 Daniel Gouet +13’23 CHI HONDA Tamarugal Honda Racing XC Rally Team
9 Kuba Przygonski +13’29 POL KTM KTM Rally Factory
10 Jordi Viladoms +13’34 ESP KTM KTM Red Bull Rally Factory

Classement général après l’étape 8
1 Marc Coma 36:06’19 ESP KTM KTM Red Bull Rally Factory
2 Joan Barreda +38’08 ESP HONDA TEAM HRC
3 Jordi Viladoms +01:27’22 ESP KTM KTM Red Bull Rally Factory
4 Alain Duclos +01’49’09 FRA SHERCO Sherco Rally Factory
5 Jeremias Israel +01’52’05 CHL SPEEDBRAIN Team Speedbrain
6 Olivier Pain +01:59’07 FRA YAMAHA Yamaha Racing
7 Kuba Przygonski +02:06’06 POL KTM KTM Rally Factory
8 Helder Rodrigues +02:12’41 POR HONDA TEAM HRC
9 Cyril Despres +02:23’58 FRA YAMAHA Yamaha Racing
10 Daniel Gouet +02:38’51 CHI HONDA Tamarugal Honda Racing XC Rally Team

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici