Même si son tracé était éprouvant pour les hommes et les machines, le Grand Prix d’Espagne, qui se disputait à Puerto Lumbreras en Andalousie ce week-end, aura réussi à Christophe Nambotin. Préparé mentalement et physiquement à endurer une épreuve annoncée redoutable, l’officiel KTM s’est offert deux victoires consécutives chez les E3. Pour lui, ces deux succès ont une importance capitale. Ils permettent d’une part de tirer définitivement un trait sur sa blessure de début de saison et d’autre part ils prouvent que la vitesse et la forme sont de retour. Christophe conserve bien entendu la tête du championnat du Monde avec désormais 13 points d’avance. Dès le week-end prochain les protagonistes de l’EWC se retrouveront à Torres Vedras pour le Grand Prix du Portugal.
Double victoire. Tes objectifs sont-ils atteints ?
Christophe Nambotin : «J’avais à cœur de gagner, c’est certain, donc cet objectif est atteint. C’est davantage dans le déroulement de l’épreuve que je voulais me rassurer. Même si ça c’est bien passé pour moi au Chili et en Argentine, j’attendais autre chose de ce premier Grand Prix Européen. Mon vrai challenge est de retrouver mon meilleur niveau et je n’en suis plus très loin. Ce week-end j’ai retrouvé beaucoup de vitesse. Physiquement j’ai l’impression que ça va mais la course était tellement éprouvante que je n’arrive pas trop à évaluer ça !»
Comment s’est déroulée cette course de l’intérieur ?
CN : «Samedi j’ai attaqué d’emblée. La journée s’est déroulée comme je le souhaitais, hormis une petite chute. Je n’ai pas regardé le classement scratch, je me suis juste renseigné sur les temps des leaders des autres catégories pour voir si j’étais dans le coup, et si on pouvait aller plus vite. Je remporte la journée avec une belle avance, avec la satisfaction d’avoir gardé de l’énergie pour le lendemain. Dimanche, j’ai fait la même chose. A priori j’étais en tête au scratch à la mi-course mais ça n’a pas duré, la fatigue m’a fait faire quelques petites erreurs. J’ai terminé de nouveau premier E3, satisfai t car la concurrence se montre de plus en plus pressante !»
Prêt pour le week-end prochain ?
CN : «Je vais me préparer durant cette semaine. Je pars du principe d’éviter de considérer les choses comme acquises. Je prends les courses une par une, avec à chaque fois la même volonté. Le Grand Prix d’Espagne m’a rassuré mais j’ai à cœur de faire une belle performance au Portugal avec de la vitesse et de la régularité. Mon doigt ne me fait plus souffrir comme à Champagne-Mouton mais il reste fragile. Je ne serai pas gêné par la douleur en revanche il va falloir y faire attention.  A la semaine prochaine !»
Communiqué Christophe Nambotin
Photo KTM – Crédit Jonty Edmunds KTM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici