championnat du monde SuperEnduro 21/22

Billy Bolt n’est pas venu pour faire de la figuration sur ce championnat du monde SuperEnduro 21/22. Le pilote officiel Husqvarna se montre très à son aise sur la piste polonaise tracée au cœur de l’Atlas Arena. Meilleur temps de la dernière séance d’essais, il signe un impressionnant chrono dans la Superpole Akrapovic (55.133), la machine BOLT est en route. Dans cette exercice, il devance son équipier Colton HAAKER (USA-Husqvarna) et l’Allemand Manuel LETTENBICHLER. Taddy BLAZUSIAK (POL-GasGas) et Cody WEBB (USA-SHERCO) mettent déjà un genou à terre, ils chutent tous les deux en SuperPole, ils devront s’élancer du fond de la grille en Prestige.

Au départ de la 1ère finale, le calvaire de WEBB et BLAZUSIAK continue, les deux hommes se retrouvent à terre dès le 1er virage, ils vont devoir cravacher s’ils veulent faire une remontée spectaculaire dans une finale au rythme effréné, Ils occupent tous deux les dernières positions de cette première manche. WEBB en proie avec des soucis de plaquettes de freins est en grande difficulté, l’américain ne peut pas délivrer son potentiel habituel. Il échoue à une décevante 10e place cette première manche de 2022. Taddy, porté par une foule totalement acquise à sa cause, parvient à remonter en 3e position. Le Polonais, en fusion avec son public, enchaine les tours endiablés. Il double ses adversaires par grappe entière dans toutes les parties techniques de la piste. Taddy a dû puiser dans ses ressources pour signer un tel résultat. Loin de la remontée du polonais, Billy BOLT mène une course qu’il contrôle à la perfection. Un temps talonné par son coéquipier HAAKER, le numéro 57 va prendre le large quand HAAKER ira mordre le sable dès le second tour. Pas complètement satisfait de son rythme, l’Américain ne pourra pas résister au retour de Taddy dans les derniers tours. Jonny WALKER (GBR-Beta) dispute une course sans problème. Il signe son premier top 5 de l’année et se montre dans le coup pour signer de bons résultats cette saison. En deuxième place, le champion Junior 2016, Mani LETTENBICHLER termine dauphin de Billy BOLT en montrant constance et solidité qui pourraient être de grandes qualités cette année. Le résultat de la première finale est le suivant: BOLT, LETTENBICHLER et le héros de tout un peuple BLAZUSIAK.

championnat du monde SuperEnduro 21/22
Billy Bolt a été dominateur en Pologne.

La grille inversée de la seconde finale sera la belle opportunité offerte à Magnus THOR (SWE-Husqvarna) de se mesurer aux meilleurs pilotes du monde. Le champion d’Europe ne pourra hélas résister longtemps face à Colton HAAKER auteur d’un excellent début de seconde manche. L’Américain semble tenir cette manche, mais c’est sans compter sur le retour tonitruant de Billy BOLT. Le Britannique ira même goûter la terre polonaise, il remonte en selle pour faire la jonction avec son équipier. Les deux hommes se livrent une nouvelle passe d’armes spectaculaires. BOLT tombe une nouvelle fois mais remonte sur HAAKER. Il double l’américain dans les 3 derniers virages de la piste polonaise. Cette nouvelle victoire démontre déjà la détermination du champion sortant. Cette seconde manche fut encore un formidable moment de bravoure signé Taddy BLAZUSIAK auteur d’une nouvelle remontée après être lourdement tombé au départ. Il doit se contenter de la 7e place de cette manche après avoir connu encore quelques déboires, BLAZUSIAK a un peu balbutié son pilotage ce soir. Cody WEBB toujours en proie à des soucis de freins signe son 1er top 5 de l’année. Derrière BOLT et HAAKER, nous trouvons une nouvelle fois un très raisonnable Jonny WALKER qui signe son premier podium de la saison. Le Britannique prend ses marques avec sa toute nouvelle Beta deux temps, ce podium peut lui donner confiance sur son potentiel.

La dernière finale est une formalité pour Billy BOLT qui signe son deuxième « Airoh holeshot» du jour. Il s’impose dans cette finale avec plus de 26 secondes d’avance sur LETTENBICHLER. Une avance phénoménale qui ravit le Britannique qui se trouvait un peu rouillé en début de semaine. BOLT place déjà les bases très solides et sérieuses de ce qu’il est capable d’accomplir cette saison sur ce championnat du monde SuperEnduro 21/22. Une chose est claire, il faudra être solide pour bousculer le pilote Husqvarna cette saison. Mais les pilotes du SuperEnduro ont de la ressource. Nous pensons notamment à Jonny WALKER, brillant troisième de cette dernière manche. Colton HAAKER, qui a déjà annoncé qu’il serait présent en Israël, sera un sérieux prétendant à la victoire finale. Nous n’avons qu’une envie également c’est de voir Cody WEBB à 100% de son potentiel. Taddy BLAZUSIAK (qui est encore tombé au départ de cette manche!) a prouvé qu’il a le potentiel pour se battre aux avants postes avec les meilleurs.

Il faut noter la belle soirée de Will HOARE (GBR-GasGas) qui termine 6e du général de cette soirée d’ouverture. Le Britannique a montré de très belles dispositions et il a durement bataillé face à des habitués de la catégorie Prestige comme Diogo VIEIRA (POR-GasGas) et Pol TARRES (ESP-Yamaha).

Junior: Dominik OLSZOWY la relève Polonaise en marche.
Dominik OLSZOWY (POL-GasGas) a rendu une copie parfaite pour sa course à domicile. Le Polonais s’est en effet imposé dans les trois finales de la catégorie Junior. Porté par son public, le jeune pilote GasGas a montré trois visages pour cette soirée d’ouverture. Celui d’un garçon combatif et capable d’assurer une belle lutte face à l’un de ses adversaires les plus attendus Milan SCHMUESER (GER-GasGas). Il s’impose avec la manière dans la première finale. Il est rejoint dans le Top 3 par Leon HENTSCHEL (GER-GasGas) et Milan SCHMUESER (GER-GasGas). Dans la seconde manche, OLSZOWY n’aura besoin que de deux tours pour prendre la tête et la conserver jusqu’à l’arrivée, c’est donc son visage de favori de la catégorie. Dans la dernière finale le polonais a montré le visage de «rouleau compresseur» en s’imposant avec plus de 18 secondes d’avance. Il n’a pas déçu ses supporters et il remporte logiquement ce GP de Pologne devant HENTSCHEL et SCHMUESER.

Championnat d’Europe: le doublé pour Sonny GOGGIA
L’ancien pilote de la catégorie Prestige, Sonny GOGGIA (ITA-Rieju) a pris la décision de s’inscrire en championnat d’Europe cette saison. Grand bien pour lui, l’Italien a survolé la catégorie, remportant les deux manches. Il monte sur le podium général avec le francais Aurélien ADDESSO sur sa Sherco et le Polonais Oskar KACZMARCZYK sur sa GasGas.

Ce qu’ils ont dit:
Billy BOLT (GBR-Husqvarna): « Le plus incroyable c’est que j’étais un peu rouillé en début de semaine. J’ai roulé lundi et j’ai eu des sensations étranges. Heureusement ce soir tout est revenu dans l’ordre et j’ai pu rouler sur un bon rythme. Je suis rassuré car je pense que je peux faire une belle saison. Je suis très heureux d’avoir pu faire monter mon rythme toute la soirée, je vois beaucoup de positif après cette ouverture.»

Manuel LETTENBICHLER (GER-KTM): « Je suis super heureux de ce retour en championnat du monde SuperEnduro 21/22. et je ne vais pas vous le cacher, je suis extrêmement surpris de ma performance. Je suis ravi d’avoir pu me battre aux avant-postes avec Billy et Colton. Depuis mon absence, une chose est certaine, c’est que le niveau du SuperEnduro a fait un bond en avant. J’ai hâte d’être à la prochaine manche pour pouvoir confirmer cette bonne forme et ce bon résultat.»

Colton HAAKER (USA-Husqvarna): « Je vais être franc avec vous, je ne pensais jamais revenir en SuperEnduro, mais lorsque j’ai reçu le coup de téléphone pour revenir sur ce championnat du monde SuperEnduro 21/22, j’ai rapidement pris la décision de rejoindre ces gars. Je suis ravi de ma décision. J’ai pas mal souffert du décalage horaire qui m’a complètement ruiné mon début de journée. Mais je me suis rattrapé je pense. Je suis ravi de voir que je suis dans le coup face à Billy. Il faudra faire quelques ajustements et je vous donne rendez-vous en Israël.»

Les résultats complets ici.