AccueilA LA UNEChampionnat de France Enduro au Merzer (22) : superbe Bretagne !

Championnat de France Enduro au Merzer (22) : superbe Bretagne !

 

merzer
Déjà à l’aise au Trèfle Lozérien, Mathys Boisramé a montré une superbe vitesse au Merzer !

Quatre ans que le Championnat de France d’Enduro n’était pas venu en Bretagne. Une erreur réparée avec cette troisième épreuve de cette saison 2023, depuis la commune de Lanvollon, près du Merzer, où œuvre le Moto Club Goudelin Le Merzer. Mené par Nicolas Clément, son président, l’association qui réunit des bénévoles plus passionnées les uns que les autres, a bâti cet événement autour d’un magnifique tracé, et de trois spéciales qui ne le sont pas moins.

En catégorie E1, si Till De Clercq s’est offert une nouvelle victoire le samedi, il a tout de même subi la pression d’Anthony Geslin. Sur la troisième marche, on retrouve le jeune Léo Joyon, qui signe ainsi son premier podium Elite avec sa petite 125. Il s’impose à Thibault Giraudon, qui finit au pied du podium, quatrième.

merzer
Premier podium Elite le samedi, première victoire le dimanche, sacré week-end pour Léo Joyon !

Le jeune Leo Joyon va faire encore mieux le lendemain, en parvenant carrément à gagner la journée avec une belle domination. Le leader du provisoire Till DeClercq prend la deuxième place, devant son dauphin au provisoire Thibaut Giraudon, troisième dimancge, et Anthony Geslin qui a connu une journée décevante, seulement cinquième.

En E2, Zach Pichon, venu faire une pige en championnat de France à l’occasion de ce Merzer, n’a pas fait de détails en remportant facilement les deux jours. Intraitable pas loin de la maison, l’officiel Sherco n’a jamais été inquiété les deux jours. Hugo Blanjoue prend la deuxième place le samedi après la casse mécanique de Théo Espinasse, Antoine Alix complétant le podium. Le lendemain, Théo Espinasse a pris la deuxième place devant Hugo Blanjoue et Antoine Alix.

Dans la catégorie E3, la journée a été marquée par le grosse chute et l’abandon de Loïc Larrieu, le leader du provisoire. C’est logiquement le belge Antoine Magain (Sherco), avec qui il était à la lutte, qui s’est imposé au terme de ce samedi, et reprend ainsi la tête du classement, avec quelques points d’avance.

La bonne surprise du week-end est venu de Mathys Boisramé. En voisin, le pilote de motocross qui commence à s’essayer aux banderoles avec un certain succès, a démontré qu’il allait vite falloir compter avec lui. Extrêmement rapide, il a pris à plusieurs reprises le meilleur chrono et termine sa journée de samedi à la deuxième place, malgré quelques chutes dans lesquelles il a concédé pas mal de secondes. L’Ardéchois Luc Fargier complète le podium après avoir réussi à prendre le meilleur sur le local de l’étape, Léo Le Quéré.

Mathys Boisramé a fait encore mieux le lendemain en échouant à un cheveu, moins d’une demi-seconde, de la victoire face à Antoine Magain, après lui avoir repris près de douze secondes dans le dernier tour ! Le Belge fait tout de même la bonne opération du week-end en prenant de l’avance au provisoire (12 points) sur Loïc Larrieu, cinquième dans la douleur ce dimanche. Julien Roussaly monte sur le podium du jour devant Léo Le Quéré.

En Juniors 1, Maxime Clauzier, en tête du classement provisoire, a eu des soucis avec sa moto et a dû abandonner dans le dernier chrono le samedi, alors qu’il avait mené une bonne partie de la journée, avant de se faire rattraper par Romain Dagna. C’est ce dernier qui grimpe ce soir au sommet du podium et fait coup double puisqu’il reprend le commandement. Il conserve dans son sillage le pilote Chilien du team Atomic Moto Agustin Cortez, qui a terminé à la deuxième place, devant Nathan Corny.

merzer
Zach Pichon a été intouchable en Bretagne, pas loin de ses terres !

Romain Dagna s’impose également le dimanche, devant Maxime Clauzier. Agustin Cortez monte de nouveau sur le podium.

Le leader du Junior 2, Jérémy Sydow l’emporte sans difficulté le samedi, cumulant presque une minute d’avance au final. Il prend le large au provisoire. Deuxième du jour, le pilote Sherco Academy Diego Haution sécurise cette place au provisoire. Enfin, c’est Quentin Clerc-Tournier qui complète le podium. Mêmes causes, mêmes conséquences le lendemain, avec le même podium…

La course a été plus serrée en J3 au Merzer. Trois pilotes se sont disputés la victoire, et c’est au final David Guillemot-Scheid qui a été le plus fort samedi. Il s’impose pour une grosse dizaine de secondes, et fait le break au provisoire sur le lozérien Kilian Bremond, qui a pris la troisième place. Mathis Juillard, revenu aux affaires lors de l’épreuve de Saint-Jean-D’Angely, continue sa belle progression et a pris la seconde place.

Le dimanche, le Lozérien Killian Bremond gagne devant Mathis Juillard et David Guillemod-Scheid, qui garde six points d’avance au provisoire.

Enfin, chez les Féminines, la pilote espagnole et officielle Rieju Mireia Badia a été intouchable. Elle s’impose les deux jours à Justine Martel. Mauricette Brisebard monte sur la troisième marche du podium le samedi, mais Justine Geisler l’en prive le dimanche.

Prochain rendez-vous à Chabreloche le 9 septembre pour le championnat de France d’enduro 2023.

Tous les résultats ici

Par Rich’

 

 

A Lire aussi

enduro portugal

Randos & raids Europe et Monde

0
EUROPE BELGIQUE > Dinant Outdoor vous mène sur 7 circuits tracés autourde Dinant. Contact Dinant Outdoor : www.ree-dinant.be BULGARIE › Randos de 4 ou 6 jours au cœur des...