AccueilA LA UNEChampionnat de France enduro 2023 : ouverture à Saint Palais ce week-end

Championnat de France enduro 2023 : ouverture à Saint Palais ce week-end

Le championnat de France d’enduro 2023 s’ouvre ce week-end à Saint Palais (64), au coeur du Pays Basque. Une halte régulière pour les enduristes français (2013, 2016 et 2019), dont certains se souviennent sûrement de la mémorable édition 2013 disputée dans une boue dantesque. On souhaite évidemment une météo plus clémente en ce week-end Pascal au Moto Club des Deux Gaves et son nouveau président Peyo Etchegoimberry.

Niveau sportif, on attend du beau monde ce week-end dans le Pays Basque, et pas pour jouer de la Pelote. Ainsi, en E1, on aura de toute façon droit à un nouveau champion de saison, le tenant du titre Loïc Larrieu étant parti tenter sa chance en E3. Son dauphin l’an dernier Till De Clercq, toujours chez Dafy Enduro Team, fait évidemment partie des grands favoris, mais il va devoir compter ce week-end sur le local de l’étape Anthony Geslin. Le Basque de chez Atomic Moto sera à coup sûr motivé pour gagner sur ses terres ! La jeunesse débarque également en force dans la catégorie, avec les espoirs Thibault Giraudon (Sherco Academy), champion Junior 1 sortant, et Léo Joyon (Beta OxMoto), qui feront leurs débuts en Elite. Tout comme Clément Clauzier (B2R – Fantic), mais aussi le pilote de SX/MX Anthony Bourdon, qui tentera de faire briller une Kawasaki DSN Moto entre les banderoles, ou encore Valérian Debaud, aussi imprévisible que rapide.

En E2, si Hugo Blanjoue n’aura plus Zach Pichon, engagé en championnat d’Espagne, pour lui contester la victoire, ça ne sera pas facile pour autant avec Théo Espinasse, très à l’aise lors de l’ouverture du mondial en Italie. Deux fois sur le podium, Théo a retrouvé la santé et la vitesse qui va avec. Antoine Alix (OxMoto Beta), Killian Lunier ou les champions Junior E2 et E3 Yann Dupic (Elite Moto 15) et Kilian Irigoyen (Atomic Moto) seront également à surveiller de près. Mais Sherco a engagé également Will Ruprecht, l’Australien champion du monde E2 en titre, pour lui faire retrouver des sensations après sa clavicule cassée récemment. Nul doute que l’Australien devrait faire son petit effet dans les spéciales de ce championnat de France d’enduro 2023 !

le plateau E3 est lui aussi du genre relevé, avec le tenant du titre Léo Le Quéré sous ses nouvelles couleurs Rieju. Il devra toutefois composer avec les habitués de la catégorie comme, Antoine Basset (Atomic Moto) et Luc Fargier (Beta-OxMoto), mais aussi Loïc Larrieu (Dafy Enduro Team), engagé sur une grosse 500 4T. Sherco, encore eux, jouent la carte internationale une nouvelle fois avec le Belge Antoine Magain, champion de France E3 en 2020, sur le podium de la catégorie E3 en Italie. Du lourd ! Enfin, le Breton David Abgrall représentera le team ToEnduro CBO.

Enfin, chez les Féminines, Marine Lemoine défendra sa couronne face Justine Martel (Atomic Moto), qui avait perdu toute chance de pouvoir se battre pour le titre à cause d’une blessure, et aura de envie de revanche. D’autres filles auront à coeur d’arbitrer ce duel, comme Justine Geisler, quasi à domicile Mauricette Brisebard, Marie Froment ou, qui sait, une surprise de dernière minute !

 

Le profil du parcours championnat de France Enduro 2023 Saint Palais :

Départ – Paddock – Saint-Palais (GPS – 43°19’45.34″N 1°1’53.15″O ) Lien Google Map

Spéciale 1 – Orsanco – (GPS – 43°17’8.23″N 1°4’45.78″O ) Lien Google Map : Spéciale banderolée vallonnée.

CH1 Sans ravitaillement / Sans assistance

CH2 Sans ravitaillement / Sans assistance

CH3 (GPS – 43°13’52.44″N 1° 5’37.21″O ) Lien Google

Spéciale 2 – Saint-Palais – Départ (GPS – 43°18’50.51″N 1°0’57.19″O ) Lien Google Map : Spéciale en ligne.

Spéciale 3 – Saint-Palais (GPS – 43°19’31.67″N 1°1’25.98″O ) Lien Google Map : Spéciale banderolée, typée extrême

CH4 – Retour Paddock

3 tours pour les pilotes Elite, 2 tours pour les nationaux.

Un live results sera disponible ici. 

A Lire aussi