championnat de france cross-country 2022

Le championnat de France cross-country 24MX 2022 est bien lancé. En effet, la saison bat son plein, le calendrier s’accélère, et à peine deux semaines après la course de Riom-Es-Montagne, on a de nouveau rendez-vous dimanche prochain avec les pilotes du Championnat de France Cross-Country 24MX, pour une troisième manche qui se déroulera sur le site bien connu d’Essoyes. Situé en Champagne, au milieu des vignobles, l’élégant village qui abrite la maison d’un certain Renoir offrira un écrin somptueux à cette course. Le Moto Club Essoyes TT, hôte de cette troisième course, n’en est pas à son coup d’essai. Malgré son jeune âge, cette association a déjà à son actif cinq organisations de cross-country. Le dernier d’entre eux, en 2021, avait mis en lumière la résilience et la réactivité de ses membres qui avaient dû gérer de multiples reports.

Le tracé proposé alternera l’emprunt du circuit d’autocross, des sections de sous-bois, prairies, et des zones plus techniques, le tout sur une longueur de 7 km qui devraient occuper les meilleurs une dizaine de minutes. Le sol très caillouteux devrait être particulièrement usant, notamment si la météo rend la piste humide.

Lieu : Essoyes – GPS 48.06812°N 4.57239°E Lien GoogleMap

Les Horaires

Samedi 19 Mars

Contrôles administratifs 16h-19H

Dimanche 20 Mars

8H45 – Tour de Reconnaissance + Sprint Test KID

9H30 – Kids Manche 1

10H45 – Tour de Reconnaissance + Sprint Test

12H15 – Kids Manche 2

14h00 – Départ Cross-Country (3H Elite et Nationaux – 2H Jeunes/Féminines/Soft)

Les Elites :

S’il s’est une nouvelle fois imposé à Riom, la champion en Titre Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) voit toutefois la concurrence se faire de plus en plus pressante. Les deux pilotes du team Dafy Enduro Team notamment, Till Declercq qui est son dauphin au championnat et qui a pris la seconde place en Auvergne après avoir remporté la Sprint Test, mais aussi Antoine Alix, qui a joué de malchance en cassant son frein arrière et n’a pas pu terminer la lutte qu’il avait entamée pour la gagne. Il faudra aussi se méfier du basque Anthony Geslin qui progresse très vite dans cette discipline qu’il découvre et est déjà monté sur son premier podium. L’épreuve d’ Essoyes pourrait être celle du pilote Atomic Moto.

Les pilotes To Enduro Max Vial et Vincent Gautie ont eux aussi réalisés deux premières épreuves solides mais ne sont pas encore montés sur la boite, peut-être dimanche prochain.

Chez les juniors, la bataille devrait reprendre entre le pilote Beta Thomas Zoldos, champion de France en titre et vainqueur des deux premiers rounds, et Florian Baratange (Dafy Enduro Team), qui lui a collé une très forte pression lors de la course de Riom. L’avantage aux points va clairement à Zoldos qui en compte six d’avance, mais l’écart de vitesse entre les deux pilotes est si faible que la situation pourrait vite changer.

Les Nationaux :

C’est Cedric Chabreuil qui a pris le commandement de la catégorie National 1 de ce championnat de France Cross-Country 24MX 2022 à Riom, cinq points devant Kevin Pannetier, second. Les deux hommes se détachent au sommet du classement. Pannetier n’a pas encore réussi à prendre l’ascendant sur son adversaire, mais il en est passé très près à Couiza et fera tout pour y parvenir ce dimanche.

Comme chez les N1, la catégorie des nationaux 2 voient deux pilotes tenir le haut de l’affiche. Le premier d’entre eux est le pilote de la Sherco Academy Alex Pichaud qui a remporté les deux premières courses, victoires faisant de lui le solide leader. Mais attention au champion en titre qui n’a pas dit son dernier mot. Mikael Martinez (Mika Motos) avait terminé la course de Couiza à seulement quelques secondes de Pichaud après trois heures de course et pourrait encore créer la surprise.

Enfin en N3, tout reste très ouvert et aucun pilote ne s’est encore franchement démarqué. Si Alexandre Dufour occupe la tête du classement, il est talonné par le champion 2021 Etienne Fontaine, à un point derrière, lui-même suivi à un point par Gaetan Deregard. De quoi pouvoir espérer une nouvelle course à suspens.

Les féminines :

Il y aura encore du beau monde à Riom dans la catégorie des filles qui voit cette année ses rangs se gonfler avec une dizaine d’engagées à chaque épreuve. En tête lors des deux premiers rounds, Mauricette Brisebard domine les débats et culmine en tête du provisoire avec dix points d’avance sur Julie Knockaert, montée à deux reprises sur la troisième marche de la boite.

Les Espoirs/Jeunes

Les plus jeunes pilotes sont également présents en force sur ce championnat. Les moins de 21 ans, qui s’opposent dans la catégorie Espoir, ont vu Quentin Clerc-Tournier (Sherco Academy) s’installer dans le fauteuil du patron après la première épreuve, pour ne plus le quitter. Alex Cagnin, sociétaire du MC Cunny, reste cependant très menaçant pour le leader. Second à deux reprises, il s’est approché très près de Clerc Tournier à Riom et ne manquera pas la moindre opportunité d’aller chercher une victoire.

Sur des courses d’une durée limitée à deux heure, la catégorie Jeune oppose les pilotes qui ont 17 ans ou moins. C’est là que la révélation de la Sherco Academy, David Guillemot-Scheid, a impressionné tout le monde avec une entrée en matière explosive lors de l’ouverture à Couiza. Une course entière dans le top 10 du scratch et une victoire implacable. Il a réitéré cette victoire à Riom et se positionne comme l’ultra favori de sa catégorie.

Vétérans / Super vétérans

Jérôme Taesh et Gilles Multrier ont parfaitement tenu leur rang de favori à Riom en s’imposant respectivement dans les catégories vétéran et super-vétéran. S’ils occupent de fait un leadership évident, ils se sont tous deux fait secouer par les outsiders que sont Johann Rosselet et Fabrice Pons. Une domination fragile qui éveillera à n’en pas douter les ambitions des nombreux engagés capables de viser le sommet du podium.

Les Kids

Enfin, les kids, qui s’affrontent sur deux manches de 45 minutes le matin, vont encore nous faire vivre de belles courses. La situation a changé à Riom avec la blessure de Paul Rebuffie qui occupait la tête du provisoire en +13 ans, et qui n’a pas pu défendre ses chances. Dans ces conditions, c’est Raphaël Roux qui a repris l’avantage à la faveur d’un très beau doublé. En -13 ans, Mathéo Baudin est sous la menace de Esteban Robin, vainqueur à Riom, et Gaël Chassaing tentera d’aller déloger Antonio Negri de la première place en +13 ans 85cc. Chez les filles, c’est toujours Nina Senegas qui domine.

Le championnat de France Cross-Country 24MX 2022 va passer la barre de la mi-saison ce dimanche, l’occasion pour certains pilotes d’enfoncer le clou et de poser de solides jalons en vue d’un titre de champion de France. Comme vous en avez pris l’habitude, vous pourrez suivre les évènements dès samedi sur le paddock d’Essoyes ou en vous connectant sur la page Facebook du Championnat et sur le live.