Première course majeure du calendrier en Europe, les manches 1 et 2 de l’Assoluti d’Italia 2022 Italien d’Enduro 2022 ont eu lieu de week-end à Arma di Taggia. Andrea Verona a remporté la première victoire au classement général samedi devant Hamish MacDonald.
La série nationale d’enduro italienne a également accueilli une tripotée de pilotes internationaux, parmi lesquels une longue liste de pilotes d’EnduroGP. Il est vrai que ces courses italiennes sont idéales pour mettre en pratique l’entraînement hivernal, avec des spéciales dans les collines rocheuses et sur la plage pour deux jours de course, près de la frontière française et de San Remo.

Le week-end a en fait commencé le vendredi soir avec un prologue de nuit sur la plage dans l’obscurité, où le spécialiste du sable et ex-vainqueur du Touquet Nathan Watson a réalisé le meilleur temps sur sa Honda 450 RedMoto.
Le samedi, Verona s’est imposé avec autorité en remportant trois spéciales extrêmes et deux Enduro pour sceller ce convaincant classement général. C’était la première victoire au général Assoluti pour le double champion du monde E1.
Le deuxième jour, MacDonald a renversé la situation, une première victoire aussi en Assoluti pour le pilote Sherco, qui a profité de l’erreur de Verona dans l’Extrême pour s’imposer avec 14 secondes d’avance.
Watson a été le plus rapide dans les spéciales sables tout le week-end, avec trois meilleurs temps les deux jours, ce qui lui a valu la troisième place au classement général du week-end.
Samuele Bernardini, Davide Soreca et Hamish MacDonald sont les seuls autres pilotes à avoir remporté les tests sur les deux jours.
Soreca, Matteo Cavallo et Theo Espinasse ont tous été impressionnants, à la lutte pour le top 5. Soreca s’est emparé de la troisième place au classement général le premier jour, mais a chuté à la huitième dimanche, tandis que Cavallo signe un régulier 5-5 pour la quatrième place provisoire. Soreca s’est contenté de la cinquième place tandis qu’Espinasse a fait 6-4, pour la sixième place au classement général. Bien, pour ses débuts avec Oxmoto Beta.
Le champion Assoluti en titre, Wil Ruprecht, a signé un moyen 7-6 sur le week-end, devant son compatriote Daniel Milner, qui faisait ses débuts chez Fantic après une année d’arrêt due aux restrictions Covid en Australie, et qui a terminé 13-12 sur les deux jours.
Les victoires de catégories ont également été remportées par Deny Philippaerts en 125 TM, Davide Guarneri et Wil Ruprecht en 300 2T, Verona 250 4T, Alex Salvini 450 4T, Kevin Cristino en 125 Youth et Lorenzo Macoritto chez les Juniors.

Côte français, ces Assoluti d’Italia 2022 servaient également de mise en jambe, avec outre Théo Espinasse dont on a déjà parlé plusieurs autres tops guns. Hugo Blanjoue signe un 10/19 scratch, Léo Le Quéré un très joli 11/7, Luc fargier 17/17, Loïc Larrieu 14/15, Zach Pichon -/16.


Résultats complets ici.