Il est jeune, mais il préfère déjà se consacrer au rallye-raid plutôt qu’à l’enduro. Quitte à ne participer à une course qu’une fois par an…

Anthony Boursaud sur sa Yamaha 450 WRF occupe la première place en catégorie Enduro de la 9e édition de l’Afriquia Merzouga Rally. 18e au général à 1h30 du leader après deux étapes, le protégé de Julien Baudry se situe à 26 mn de Laia Sanz, classée en 16e position du provisoire (l’officielle KTM s’est blessée au bras la semaine précédent l’évènement et accuse le coup).

Outre cette belle performance, Anthony est aussi le premier français (Loïc Minaudier a cassé le moteur de sa Beta ce jour) ! Engagé sur une 450 enduro avec gros réservoir, notre français rêve de Dakar. Julien Baudry, moniteur creusois a aiguillé Anthony dans ce choix : ” Il a un pilotage qui va bien en rallye-raid. Il ne roule même pas le France, juste quelques Classiques et un rallye par an. Au Merzouga, il vise le challenge pour remporter un engagement pour le Dakar. Mais Santolino est devant lui…”

L’officiel Sherco espagnol qui n’a jamais participé au Dakar peut en effet prétendre à ce sésame. Dur dur ce règlement qui récompense le meilleur pilote, engagé sur une machine de rallye ou une enduro, avec pour seule condition de ne jamais avoir participé au Dakar. La lutte avec cette habitué du mondial est inégale, Julien Baudry qui conseille Anthony le sait, mais la moindre défaillance mécanique de la Sherco profitera à celui qui réside sous la tente Dragon !

En attendant, Anthony fait envie au guidon de sa 450 enduro, bien plus agile que les KTM compé-client de rallye. Vraiment la bonne formule pour commencer dans la discipline voir aussi pour scorer. Devant lui, ce ne sont quasi que des pilotes officiels. On va suivre ce jeune français jusqu’à l’arrivée puisque Xavier de Soultrait et Adrien van Beveren ne sont pas là pour faire briller nos couleurs !

Devant, Joan Barreda (Honda) conserve la tête de la course malgré les retours de Benavides (Honda), Quintanilla (HVA) et Price (KTM). Franco Caimi (Yamaha), 4e du jour, perd deux places. Barreda, possède 3’36 sur son coéquipier argentin, 4’53 sur Quinty le chilien, 7’01 sur Franco l’autre argentin et 9’28 sur Toby Price.

La victoire devrait se jouer entre ces 5 là. Demain, étape Marathon pour tous. Edo Mossi le fondateur du rallye a prévenu ses troupes : la nav’ ne sera pas facile demain. La tête de la course risque fort de changer…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici