gomez

Toujours dangereux sur son propre sol, Gomez est arrivé en forme au bon moment pour s’assurer la victoire dans la course décisive du dimanche, “The Lost Way”. Billy Bolt ayant dominé les débats vendredi et samedi, beaucoup pensaient que le Britannique continuerait sur sa lancée dimanche, mais ses espoirs d’un triomphe ne se sont pas matérialisés.

Les 50 qualifiés ont dû se battre pendant les trois heures de la course The Lost Way, mais Gomez a été le plus fort. Rapide et précis sur le court mais intense parcours de cinq kilomètres, Alfredo n’a pratiquement pas fait une erreur, réussissant à trouver son rythme dans les montées techniques rocheuses et les murs incroyablement raides de la carrière.

Malgré une dernière tentative de Bolt en fin de course, Gomez a gardé la mainmise sur la dernière boucle extrême. Maîtrisant parfaitement la dernière montée, l’Espagnol franchit la ligne d’arrivée en vainqueur. Une récompense bien mérité.

Pour Billy Bolt, The Lost Way a été fait de hauts et de bas. Bien qu’ayant pris un bon départ lors du coup d’envoi style Le Mans, il n’a pas réussi à trouver le rythme qu’il avait montré les deux jours précédents. A l’attaque tout au long des trois heures, il est remonté fort au début de la seconde moitié de la course. Mais avec Gomez confortablement en tête, l’écart était trop important pour être comblé. Cependant, dans la lutte pour le championnat, Billy, en terminant deuxième, augmente son avance sur son plus proche rival, Manuel Lettenbichler, de deux points.

Deuxième derrière Gomez après le premier tour, Lettenbichler était en bonne position pour reprendre la tête du championnat du monde extrême. Cependant, Bolt est parvenu à se rapprocher et le duo s’est rapidement retrouvé dans une bataille pour la seconde place. N’étant pas en mesure de tenir Bolt à distance, Lettenbichler s’est glissé derrière lui, mais le jeune Allemand a dû se contenter de la troisième place.

Derrière le trio de tête, la course a été marquée par de nombreux rebondissements, la pluie de la nuit ayant rendu encore plus extrême un parcours déjà difficile. Mario Roman (Sherco) s’est bien battu pour accrocher la quatrième place. Après avoir abordé la septième manche en troisième position, Wade Young (Sherco) a perdu du terrain sur Bolt et Lettenbichler avec une cinquième place en Espagne. Michael Walkner (GASGAS Factory Racing) réalise une belle performance en terminant sixième, tandis que le Britannique Jonathan Richardson (Husqvarna) a impressionné en terminant septième.

Le Championnat du Monde FIM de Hard Enduro 2021 se terminera avec la huitième et dernière manche de la saison au GetzenRodeo en Allemagne le 30 octobre.

Tous les résultats ici.