AccueilA LA UNE24 Heures TT : un finish de folie !

24 Heures TT : un finish de folie !

Aucun doute, ces 24 heures TT nouvelle génération ont permis de renouer avec la légende des courses d’endurance qu’étaient le Bol d’Herbe ou les 24 heures de Bretagne. Co-organisées par Jean Luc Miroir, le promoteur du championnat de France, et Vincent Rigaudias, président du Montoncel Racing Compétition, et vice-président de la FFM, à Saint Remy sur Durolle (63), elles ont vu51 équipages répondre présent, de l’amateur pur souche aux pros en passant par un équipage entière féminin. Une vraie réussite, sportive comme populaire. 

Après des essais de jour et de nuit le vendredi avant la course, disputés sous la pluie, c’est sous un soleil radieux que le course s’est élancé samedi d’un coup de fusil à 15 heures par un sprint des pilotes jusqu’à leurs motos. Le team  Yamaha Outsiders prend la tête avec Jamie McCanney, avant de se voir dépassé par Pela Renet, toujours aussi rapide sur ce terrain qui slalome entre des parties prairies et d’autres plus boisés. Un parcours typiquement enduro, qui va se creuser au fur et à mesure de la course pour ressembler à un champ de mines dès la nuit tombé. Après l’excitation des premières minutes, chacun se rend compte que le classement n’aura d’importance que dans la dernière heure, tellement il peut arriver de péripéties. Et si Yam gère tranquillement devant, les cousins KTM et Husqvarna se livrent un duel sans merci. Un poil derrière, la TM 144 du team TM XCentric s’arsouillent avec la Sherco Academy et le team B2R Racing. La nuit est longue, et c’est bien Yamaha qui en sort le premier, sans toutefois être parvenu à creuser un écart décisive sur KTM. Coup de théâtre à la 19 heures, avec la blessure à la jambe du suédois Olsen, qui, devant l’ampleur de la douleur, rentre en coupant au plus court, en prenant à l’envers la voie des stands. La sentence est immédiate : c’est l’exclusion pour la Sherco Academy, qui avait montré de belles choses jusque là.
A moins de 2 heures du drapeau à damiers, l’avance du team Outsiders Yamaha sur son poursuivant, KTM France, fond comme neige au soleil, moins de 30 secondes séparent les deux formations. Pourtant, quand Loïc Larrieu prend son dernier relais, l’affaire semble entendu. Il roule roue dans roue avec Basset, son adversaire, qui doit, lui rentrer dans les stands pour passer le relais à Rombaut. Et c’est là que se produit l’impensable. Devant la ligne des stands, quasiment devant son propre auvent, Larrieu se met un énorme par l’avant sur une des deux seules tables du circuit. Une chute énorme, dont il se relève pourtant courageusement, visière explosée. Mais le mal est fait, Loïc Rombaut et le team KTM France file maintenant vers la victoire. Une fin de course de folie ! KTM France remporte donc cette première devant Yamaha Outsiders et Husqvarna. Quatrième et vainqueur en Junior, la 144 du TM XCentric a réalisé une superbe performance également.

Pour une première, cette renaissance des 24 Heures TT a été unanimement salué par l’ensemble des acteurs présents. Un parcours superbe, une organisation précise et un dénouement sportif à couper le souffle, on imagine bien que cette édition inaugurale en appelle bien d’autres. Bravo à tous, à l’année prochaine !

Résultats :
1. KTM France (Rombaut, Joly, Basset, Cremer) ; 2. Outside Yamaha Racing (Larrieu, Persson, Bourgeois, McCanney) à 1 min 31 sec ; 3. Husqvarna France (Renet, Vongsana, Bourdon, Miroir) à 2 tours ; 4. TM XCentric France (Bolley, Le Quere, Gotts, Delhaye) à 8 tours ; 5. B2R Racing (Gauthier, Petit, Breban, Mattrand) à 13 tours…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi

KTM 2025

KTM 2025 : le retour de la cylindrée 125 cm3

0
  Après une révision des modèles à 95 % en 2024, la gamme KTM 2025 reste évidemment plus timides sur les évolutions, avec comme principal...