Podium 100% Husqvarna ce week-end à l’Extreme XL Lagares, la course d’enduro extrême portugaise. Alfredo Gomez a mis un terme à une saison difficile en s’imposant. Vainqueur du prologue dans les ruelles de Porto, il a mené les débats dans la course du dimanche. Graham Jarvis l’a un moment inquiété, mais il n’a pas pu faire mieux que 2e sur cette épreuve. La surprise vient de la 3e place de Mario Roman.

Alfredo Gomez : «Cette année a été très mauvaise pour moi, avec les blessures, les accidents et l’appendicite – rien n’allait. Mais maintenant, enfin, la roue tourne. C’est incroyable de gagner Extreme Lagares. Je ne pensais pas que je pouvais gagner ici. Je suis tellement, tellement heureux. J’ai abordé la course tranquillement sur ​​le premier tour parce que je savais que ce serait difficile dès le deuxième tour. Mais je me sentais bien, et j’ai trouvé un bon rythme. Graham m’a passé à la moitié du dernier tour, je l’ai suivi. Il a fait de petites erreurs, ce qui était suffisant pour moi. Je l’ai passé, poussé fort, et je suis resté en tête jusqu’au bout. Je dédie cette victoire à tous ceux qui m’ont soutenu cette année».

Graham Jarvis : «J’ai eu du mal dans le premier tour et Alfredo m’a distancé. J’ai fait quelques erreurs et perdu vraiment trop de temps. J’ai ensuite réussi à le rattraper et passer en tête. Mais cela n’a pas suffi. Alfredo roulait très bien, poussant fort partout où il pouvait. C’était bien de se battre avec lui. Le parcours était dur, très dur à certains endroits. Je dirais que c’est l’une des courses les plus difficiles de l’année. C’est tellement glissant qu’il est difficile d’être précis. Il y a aussi une bonne part de chance, parce que nous devions doubler des pilotes de la catégorie Loisirs.»

Mario Roman : «Je suis vraiment heureux de ma troisième place. La course a été très difficile, mais aussi très agréable. Je ne savais pas à quoi m’attendre parce que c’est la première fois que je participe. Rejoindre Alfredo et Graham sur le podium est incroyable. La seule autre course de ce type que je connais est l’Erzberg, et ce fut beaucoup plus difficile. Je pense que je vais essayer de faire plus de courses d’enduro extrême maintenant. Le prologue en ville a été vraiment amusant : terminer deuxième était un bon début pour moi. La course de nuit ne s’est pas bien passée parce que j’ai cassé mon frein arrière. Pendant la course principale, tout s’est parfaitement déroulé. J’ai suivi Jarvis pendant le premier tour, puis j’ai roulé seul, et tout s’est parfaitement passé.»

1. Alfredo Gomez (Husqvarna) 4:21:50,62
2. Graham Jarvis (Husqvarna) 4:25:26,60 + 0:03:35,98
3. Mario Roman (Husqvarna) 4:44:02,18 + 0:22:11,56
4. Andreas Lettenbichler (KTM) 5:06:03,0 +0:44:12,43
5. Dani Gibert (Gas Gas) 5:36:37,26 + 1:14:46,64
6. Ben Hemingway (Beta) 5:45:05,69 + 1:23:15,07
7. Dan Hemingway (Beta) 6:17:27,66 + 1:55:37,04
8. Joao Ribeiro (Sherco) 6:20:33,97 + 1:58:43,34

Place aux vidéos qui démontrent que l’Extreme XL Lagares est désormais l’une des courses les plus dures au monde !

Le prologue en ville en caméra embarquée 

 

Le prologue en ville

Passage dans un lit de rivière : Jarvis, Gomez, Roman et Lettenbichler

Lit de rivière, côtes et cie… ça jardine sévère !

Quand Jarvis se loupe (spéciale nocturne)

Graham Jarvis

Encore Graham Jarvis

Mario Roman

Passage difficile dans les ruelles
http://youtu.be/oN8yGim7NLs

Délicat dévers !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici