tom pagès
Tom Pag�s performs during his training for Enduropale in Hossegor, France on November 12, 2020. // Gregoire Sigaud / Red Bull Content Pool // SI202011130147 // Usage for editorial use only //

Tom Pagès, le légendaire pilote de Freestyle Motocross multi-médaillé aux X Games et aux Red Bull X-Fighters, habitué à délivrer des performances inégalées en FMX, se place une fois de plus là où l’on ne l’attend pas. Depuis longtemps passionné par les courses de sable, Il se lance un nouveau défi en officialisant sa participation à l’Enduropale du Touquet en janvier 2021. 
 
Une préparation chronométrée
 A 35 ans, le pilote compte appliquer sa vision du sport de haut niveau à savoir : engagement à 100% et entraînement intensif. L’enjeu est de rallier le haut du tableau et de gagner du terrain sur les meilleurs pilotes en lice « En trois mois, je dois rattraper les 15 années d’expérience des pilotes les plus capés ». 

Au-delà de l’apprentissage d’une nouvelle technique de pilotage si particulière dans le sable, Tom doit aussi composer avec un nouvel équipement pour faire face aux éléments naturels qui deviennent vite un frein « Il faut que je m’habitue à piloter avec un nouveau type de gants en néoprène qui change mon touché de poignées, avec un camelbag dans le dos car nous avons des besoins en eau très important pendant la course, l’hydratation est intense, si tu as soif, c’est déjà trop tard et tu te mets en danger » Le volet mécanique est l’autre facteur déterminant, et il est primordial de trouver les bons réglages de sa nouvelle moto de sable Yamaha YZF450. 
 
Habitué à œuvrer en solo, celui qui se considère comme « Rookie des sables » devra également apprendre à composer avec l’équipe qui l’entoure, savoir écouter leurs conseils avisés car l’expérience prime sur ce type de course d’endurance, une composante importante à prendre en compte dans sa préparation cette fois-ci mentale.

L’Enduropale, une bouffée d’air frais 

Tom Pagès a profité d’une parenthèse imposée en FMX pour relever ce défi de longue date et s’aligner à l’Enduropale : une pause temporaire pour vivre des expériences personnelles et professionnelles fortes et insuffler un nouvel élan à sa carrière.

 « Allez chercher de nouveaux défis est pour moi le secret de la longévité en sport, d’autant en sport individuel. Le fait de changer de discipline et de vivre d’autres expériences m’offrent une ouverture, une nouvelle vision. J’ai appris de mes erreurs ces 14 dernières années, je veux optimiser chacune de mes aptitudes et les retranscrire sur cette nouvelle discipline. Ce nouveau challenge me permet également de m’aérer l’esprit de ma carrière de FMX dont la charge mentale est forte. Cette courte pause de pratique freestyle m’a déjà permis de me projeter sur de nouvelles figures, de nouveaux projets autour du FMX pour les deux ou trois années à venir. En attendant, je reste concentrer sur ce prochain objectif : renforcer ma condition physique, prendre le départ de l’Enduropale, viser le haut du tableau en restant conscient de la difficulté. Gagner serait inconcevable mais peut-être pas impossible ! »

Crédit photo: Greg Sigaud / Red Bull Content Pool