Pour l’ouverture du Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro 2013/2014, les pilotes s’étaient donnés rendez-vous à l’Echo Arena de Liverpool où ils ont assurés un show exceptionnel avec de nombreux rebondissements devant près de 5000 spectateurs. Avec un plateau pilotes survitaminé par les arrivées de Cody WEBB (USA – Beta), Mathias BELLINO (F – HVA) ou encore Ivan CERVANTES (E – KTM), le public britannique en a pris plein les yeux durant plus de trois heure et demi de show ! Comme à l’accoutumée, la catégorie Prestige fut la plus excitante ! Alors que les observateurs voyaient un Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) plus en danger que les autres années, le quadruple Champion du Monde a parfaitement répondu en signant un Hat Trick impérial (trois victoires) ainsi que la Superpole ! Malgré cette concurrence accrue, le Polonais n’a jamais semblé être aussi à l’aise sur sa 250 EXC-F… «C’est un week-end parfait pour moi ! Malgré KNIGHT, WALKER, GIBERT ou encore l’arrivée de WEBB, j’ai été en mesure de prendre les devants et de leur montrer qu’il ne serait pas facile de venir me chercher ! C’est ce que l’on peut appeler un début de saison parfait !»

Gibert épatant…
Héros de tout le peuple britannique venu spécialement l’encourager, David KNIGHT (GB – Sherco) a répondu présent même si cela n’a pas suffi pour battre BLAZUSIAK. En effet, l’officiel Sherco s’adjugeait une belle deuxième position en première manche avant de connaître quelques difficultés (5e)  dans la deuxième manche à départ inversé. Cependant il renouait brillamment avec le podium lors de la finale ce qui lui permet de prendre la deuxième place au classement provisoire… «Rouler devant mon public me tenait vraiment à cœur ! Même si tout n’est pas allé comme je le voulais et que Taddy était vraiment très fort, je suis tout de même satisfait de terminer deuxième ici à Liverpool !»
Au classement provisoire, KNIGHT est talonné de très près (4 points) par Dani GIBERT (E – Husaberg). Surprise du chef lors de la finale de la saison passée à Tours (F), l’Espagnol signe son deuxième podium de sa carrière et s’est payé le luxe de se battre pour la victoire avec le roi BLAZUSIAK durant la deuxième manche. Clairement, il sera à suivre tout au long de la saison et pourrait venir jouer les troubles fêtes tant son retour sur KNIGHTER en première manche a impressionné tout son monde. Après deux 5es places et une 3e, l’Espagnol Alfredo GOMEZ (E – HVA) s’adjuge la 4e position au général, seulement 4 points derrière son compatriote tandis que l’Américain Cody WEBB (USA Beta) complète le Top 5  «Je ne suis pas satisfait de mon pilotage et j’ai fait trop d’erreurs… je vais revenir pour jouer la victoire et le podium» clamait l’officiel Beta à l’arrivée de la finale. Côté déceptions, l’on retiendra la performance moyenne de Jonny WALKER (GB – KTM) qui ne put terminer mieux que 6e alors qu’il évoluait devant son public. L’officiel KTM a commis trop d’erreurs tandis que les ténors assuraient. Même son de cloche pour le Champion du Monde 2009 Ivan CERVANTES (E – KTM) qui termine à une moyenne 11e place en deçà de son standing ainsi que pour l’Allemand Andreas LETTENBICHLER (KTM) et le «rookie» Mathias BELLINO (F – HVA).

McCanney devant son public…
Chez les Juniors, le show a été une nouvelle fois à l’honneur. Mais, alors que nous attendions Pawel SZYMKOWSKI (PL – KTM), Giacomo REDONDI (I – KTM) ou encore Magnus THOR (S – KTM), déjà rodés aux joutes du SuperEnduro, ce sont deux débutants, Andreas LINUSSON (S – KTM) et Jamie MCCANNEY (GB – HVA) qui ont attiré la lumière des projecteurs sur eux. Après un départ canon et une course maîtrisée de bout en bout, le Suédois de 19 ans s’adjugeait la première manche au dépend de l’officiel HVA. Mais le Britannique lui répondait dans la deuxième manche à départ inversé ; tandis que LINUSSON ne pouvait assurer que la 5e place après de nombreux déboires, le plus jeune des MCCANNEY s’envolait vers la victoire et s’adjugeait le Grand Prix. Derrière ce nouveau duo de choc, c’est Giacomo REDONDI et Pawel SZYMKOWSKI (26 pts chacun) qui ont le mieux tiré leurs épingles du jeu sur une piste ultra technique et exigeante. De son côté, Magnus THOR, pourtant très en jambes en première manche, connu plus de difficultés et finit à la dernière place du Top 5…

Les filles assurent le spectacle !
Enfin dans la toute nouvelle Women Cup, nous avons pu assister à une course indécise jusqu’à son terme. En effet, alors que Laïa SANZ (E – Honda) menait les débats très rapidement, elle partait à la faute dans les rondins et vit l’épatante Emma BRISTOW (GB – Sherco) lui fondre dessus. Après un long coude à coude, la Britannique partait pourtant à la faute et devait laisser la victoire à l’Espagnole. Mais le suspens n’était pas encore terminé car Sandra GOMEZ (E – Husaberg) et Jane DANIELS (GB – HVA) revenaient furieusement sur la pilote Sherco. Et ce fur une bataille à couteaux tirés qui se déroula jusqu’à la ligne d’arrivée où Emma BRISTOW arrachait la deuxième place tandis que Sandra GOMEZ (4e) échouait au pied du podium… A noter la bonne 6e place de l’Américaine Louise FORSLEY (KTM). Après de telles courses pleines de rebondissements, les spectateurs de l’Echo Arena sont repartis avec des souvenirs plein la tête et convaincus que le SuperEnduro est vraiment un spectacle unique, novateur et détonnant ! Rendez-vous est désormais pris pour le Dimanche 15 Décembre à l’Atlas Arena de Lodz (PL) où le roi Taddy BLAZUSIAK sera porté par tout un peuple ! Show assuré et émotion en vue… face à une opposition de plus en plus consistante et motivée !

Le compte-rendu de Mathias Bellino : « Petit retour sur cette ouverture du mondial de SuperEnduro: course à oublier. Sans aucune préparation, sur une piste super serrée, lente et glissante et plus que trialisante, je ne faisais même pas la course avec les autres pilotes, mais simplement un entraînement ayant pour but de finir les manches en tombant le moins possible et de progresser dans discipline… Pour résumer, c’est comme si vous preniez un nageur professionnel et que vous le lanciez dans un championnat du monde de ski de descente ! Je n’ai jamais roulé dans des conditions pareilles de toute ma vie… Je vais travailler ces points faibles, mêmes si ça doit prendre du temps, je finirai par y arriver. Merci pour votre soutien, c’est dans ces moments qu’il est le plus apprécié… »

Retrouvez toutes les actualités du Championnat SuperEnduro sur
www.facebook.com/FimSuperEnduro
www.enduro-abc.com

Résultats – Round 1 at Liverpool, UK

Prestige Final 1
1, Taddy Blazusiak, Poland, KTM
2, David Knight, UK, Sherco
3, Daniel Gibert-Gatell, Husaberg, Spain
4, Cody Webb, Beta USA
5, Alfredo Gomez, Spain, Husqvarna
6, Jonny Walker, UK, KTM
7, Joachim Ljunggren, Sweden Husqvarna
8, Kyle Redmond, USA, KTM
9, Danny McCanny, UK, KTM
10, Ivan Cervantes, Spain, KTM

Prestige Final 2
1, Blazusiak
2, Gibert-Gatell
3, Gomez
4, Redmond
5, Knight
6, Webb
7, Ljunggren
8, Walker
9, Rookstool

Prestige Final 3
1, Blazusiak
2, Knight
3, Walker
4, Ljunggren
5, Gomez
6,Webb
7, Gibert-Gatell
8, McCanny

10, Cervantes
11, Lettenbichler
12, Rookstool
13, Redmond
14, Sager

Podium final
1, Blazusiak
2, Knight
3, Gibert-Gatell

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici