AccueilA LA UNESuperEnduro : Billy Bolt triple champion du monde

SuperEnduro : Billy Bolt triple champion du monde

superenduro

Décidément, le SuperEnduro est la chasse gardée de Billy Bolt. L’Anglais vient en effet de décrocher son troisième titre mondial d’affilée dans la discipline !

Les enjeux de la soirée étaient clairs, pour s’imposer Billy devaient signer la SuperPole Akrapovic et remporter la première finale devant son plus grand rival de la saison Jonny Walker. En signant un impressionnant 43.782, BB57 s’offre la dernière Superpole de la saison. L’Anglais a réalisé un 100% dans cet exercice si particulier.

Il se place ainsi dans des conditions idéales pour la suite. Une fois de plus, Jonny Walker est dans son sillage avec l’espoir de retarder l’échéance du titre le plus tard possible. Dans la première finale, Billy s’élance parfaitement et signe le premier Airoh Holeshot du jour. Le leader à la plaque rouge commence rapidement à creuser l’écart. Dans la meute, l’un des autre enjeux de la finale était la lutte pour la dernière marche sur le podium entre Cody Webb (USA-Sherco) et Taddy Blazusiak (POL-GASGAS). Trois points séparent l’Américain du Polonais. Les deux hommes vont s’affronter toute la soirée, offrant une des plus belles passes d’armes de la saison. Dans la première finale, Taddy, soutenu par un public fervent, monte sur la dernière marche du podium juste devant Cody Webb. En tête, Billy Bolt, sans doute un peu sous pression, part à la faute dans la grande section pierre juste avant la ligne de chronométrage. Jonny Walker voit ses espoirs renaître,mais Bolt parvient à reprendre ses distances sur le pilote Beta privé. Il signe sa 13e victoire de la saison et remporte son troisième titre de champion du monde avant même la fin de la soirée de Gliwice. Jonny Walker est un excellent second de cette manche et Blazusiak troisième est parvenu à réduire à néant l’écart qui le sépare de Cody Webb.

superenduro
La bagarrre !

Le titre de champion du monde SuperEnduro pour Billy acquis, l’attention se porte désormais pour le dernier accessit au podium mondial. Balzusiak et Webb doivent désormais se départager. En début de seconde manche, l’avantage est au Polonais qui prend un excellent départ depuis la deuxième ligne. Le sextuple champion du monde est dans le sillage de Bolt lorsqu’ils attaquent partie sable de l’exigeante piste polonaise. Webb est pour le moment cinquième, mais il entame une formidable remontée. En tête de la course, Billy Bolt a déjà pris les commandes de la manche devant un vaillant Will Hoare (GBR-GAGAS). Cody Webb est parvenu à s’emparer de 3e place de Taddy, mais il chute dans le sable laissant le Polonais reprendre l’avantage. La lutte entre les deux hommes est loin d’être finie. Webb cale à la sortie de la section des pierres alors qu’il venait juste de doubler l’officiel GASGAS. Nous sommes dans le dernier tour, Webb va tenter le tout pour le tout sur Blazusiak, il parvient à bloquer le Polonais dans la petite section pierre et s’envole vers la deuxième place de cette finale qui fut forte en émotions. Bolt s’impose devant Webb et Walker. Blazusiak franchit la ligne en quatrième place. Ses espoirs de podium mondial semblent s’éloigner. La dernière manche sera décisive entre l’officiel Sherco et le pilote GAGAS. Les deux hommes vont encore illuminer cette dernière finale, une nouvelle fois remportée par Billy Bolt (4 hat-tricks en 5 GP pour le #97 !!!). Blazusiak signe un exploit retentissant en s’emparant de la deuxième place de cette dernière finale aux dépens de Jonny Walker. Le public polonais a sûrement donner à son héros, l’énergie nécessaire pour lui permette d’accomplir un nouveau miracle. Tandis que Blazusiak fonce vers un possible podium au géneral, Cody Webb est pris dans un accrochage avec un conccurent attardé. l’Américain chute et dégringole au classement. Webb franchit la ligne d’arrivée à une lointaine sixième place offrant la dernière marche sur le podium de 2023 à Taddy Blazusiak.

Mitch Brightmore, un Rookie champion du Monde SuperEnduro.

C’est un véritable exploit qu’a accompli le jeune Mitch Brightmore (GASGAS). Le Britannique remporte le titre de champion du monde dans la catégorie Junior dès sa première saison dans la discipline. Troisième d’un Grand Prix dans lequel il a beaucoup souffert, Mitch a assuré l’essentiel pour signer son premier grand succès en carrière. Avec une victoire et quatre podium, le pilote TTR Rigamonti s’impose devant son jeune frère Ashton tout juste âgé de 16 ans ! Ashton était presque inconsolable d’avoir laissé échapper le titre pour sa première saison en mondial. Le plus jeune des Brightmorea fait preuve d’un potentiel énorme qui devrait exploser dès la saison prochaine. Les exploits des deux Britanniques font presque oublier la victoire courageuse de Milan Schmueser (GER-Sherco) dans ce dernier GP de la saison. l’Allemand aura forcé les deux pilotes GASGAS à se battre jusque dans les derniers tours d’une saison qui fut en tout point réussie dans la toujours très disputée classe Junior. Le pilote Sherco termine troisième de la saison derrière les deux flèches Brightmore.

Ce qu’ils ont dit:

Billy Bolt (GBR-husqvarna): «Depuis que je suis petit, tout ce que j’ai toujours voulu, c’est être champion du monde, c’était mon plus grand rêve et maintenant j’ai du mal à croire que j’ai trois titres mondiaux en SuperEnduro. Celui-ci semble un peu plus spécial, car le premier que j’ai eu presque par défaut et à distance en 2020 alors que le monde traversait une période folle avec la pandémie. Ce soir, j’avais toute ma famille et mes amis ici et la foule était folle, je pouvais les entendre toute la nuit et c’est incroyable de remporter un autre titre. Je suis tellement heureux, je me sens bien et je suis tellement content pour mon équipe – de bonnes vibrations toute la soirée !»

Taddy Blazusiak (POL-GASGAS):« Quelle nuit! J’ai vraiment senti la fantastique foule polonaise derrière moi ce soir, ils applaudissaient si fort à chaque course. J’ai eu un début de saison difficile avec de la malchance, mais ce soir j’ai enfin pu rouler comme je le voulais. Pendant les trois courses, j’ai eu de grosses batailles avec Cody, nous nous battions pour la troisième place du titre, et finalement je suis sorti vainqueur… mais c’était loin d’être facile ! Je suis tellement content de pouvoir terminer cette saison en beauté et je tiens à remercier tous ceux qui ont rendu cela possible pour moi.»

Cody Webb (USA-Sherco): «C’était bien d’être ici en Pologne et d’essayer de battre Taddy sur son propre terrain, nous avons eu tellement de bonnes batailles et de changements de place ! Au final, cela n’a pas fonctionné, j’ai été un peu malchanceux lors de la dernière course et ça ne s’est tout simplement pas bien déroulé ce soir. Au final, cette saison de SuperEnduro s’est bien mieux passée que la précédente, même si j’ai eu une blessure au poignet et des ligaments déchirés au pouce. J’ai l’impression d’avoir fait de mon mieux, donc même si je suis déçu de ne pas être troisième au classement, ce n’est pas la fin du monde.»

Mitch Brightmore (GBR-GASGAS):« Je n’ai pas de mots pour tout ce qui s’est passé, c’est juste irréel. Ma soirée s’est déroulée à peu près comme prévu et je suis tellement heureux, c’est génial. Ce qui la rend encore meilleure, c’est que mon frère a terminé deuxième du championnat de SuperEnduro, nous sommes très proches et rouler dans la même catégorie et la même équipe est une bonne dynamique. Je suis vraiment sans voix, juste aux anges, c’est ma première année en SuperEnduro et je suis champion du monde, tout simplement incroyable. »

Tous les résultats ici. 

A Lire aussi

Husqvarna 125 TE 2025

La Husqvarna 125 TE revient au catalogue 2025

0
La Husqvarna 125 TE revient au catalogue du constructeur pour 2025 ! La firme autrichienne fait donc machine arrière, après l'avoir arrêté en 2017...