Essai Serco SE 250 Racing
Position excellente à l’attaque. Suspensions efficaces. Moteur agréable et efficace

Pour extrapoler une expression consacrée par Marc Morales au sujet de la 350 EXC-F, pour la Sherco SE 250 Racing, on dirait qu’il faut non pas un CAP mais un Bac Enduro ! Compacte, légère, tous saluent son gabarit qui fait d’elle le reine de la maniabilité dans le technique. Apparue en 2014, la moto de Wade Young réclame du physique et du pilotage en spéciale. « Plus humaine que la TM », mais « trop virile pour moi » conclut Arnaud Exiga qui a le sens de la formule. Un peu comme la Beta, la Sherco demande trop. Les Autrichiens ont nivelé le fossé 4T-2T avec le millésime 2017, les autres semblent dorénavant caractérielles…

Retrouvez la Sherco SE 250 Racing 2017 dans le sujet « élection de l’enduro de l’année » du Numéro 88 d’Enduro Magazine.

Fiche Technique: / Moteur: type : 2T cylindrée : 249,2 cm3 alésage x course : 66,40 x 72 mm carburateur : Keihin PWK Ø 36 mm boîte : 6 rapports démarrage : démarreur électrique // Partie-cycle : cadre : semi-périmétrique en acier chromoly Fourche : WP Ø 48 mm, déb. 300 mm amortisseur : WP à biellettes, déb. 330 mm Freins à disque : Ø 260/220 mm // Mesures : empattement : 1 480 mm Garde au sol : 355 mm hauteur de selle : 950 mm Poids vérifié (tous pleins faits) : 119,1 kg réservoir : 9,7 l

1 COMMENTAIRE

  1. je trouve ce sujet « d’essai » complètement inutile !
    je n’y vois aucun intérêt !
    pourquoi la dénigrer de la sorte, alors qu’il sagit d’une super moto ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici