Sherco 2013

Pensées pour les enduristes, par des enduristes et dérivés de la machine pilotée par Fabien Planet en championnat du Monde, les millésimes 2013 progressent sensiblement sur le plan du rendement moteur tout en optimisant les qualités du très réputé châssis «made in Nîmes».

Très directement dérivés de la machine pilotée par Fabien Planet en championnat du Monde, les millésimes 2013 progressent sensiblement sur le plan du rendement moteur tout en optimisant les qualités du très réputé châssis «made in Nîmes». Rigoureuses quand il s’agit de faire un chrono en championnat, mais faciles et confortables en utilisation loisir, les Sherco 2013 se présentent encore comme les références de la catégorie des moyennes cylindrées.

Moteur: un 300cc «longue course»

Le caractère du 300cc Sherco évolue très sensiblement cette année par l’adoption d’un moteur «longue course». Très adapté à l’enduro, le bloc «longue course» est caractérisé par un gros coffre à bas et mis régimes. Il dispose aussi de plus d’allonge tout en conservant sa grande vivacité sur les hauts régimes. C’est un bloc 300cc complètement revu: nouveau vilebrequin, nouveau cylindre, nouvelle culasse aux conduits retravaillés, nouvel arbre à cames, boîte de vitesses à étagement optimisé, nouvelle cloche d’embrayage allégée. Un échappement modifié et des réglages d’injection (diminuant le frein moteur) complètent la refonte de ce bloc 2013.

Le moteur 250cc évolue lui aussi. Le gros du travail porte sur la culasse qui a été retravaillée pour un gain en reprises, en puissance maximum et en vivacité à tous les régimes. La cloche d’embrayage est allégée.

Cadre: semi-périmétrique renforcé

Les Sherco sont réputées comme des machines parfaitement adaptées à la pratique de l’enduro pur. Le choix du cadre semi-périmétrique en acier au chrome Molybdène est un compromis parfait pour répondre aux contraintes imposées par les terrains très différents rencontrées au cours d’une saison d’enduro. La section des différentes parties du cadre varie selon les contraintes qui leur sont appliquées. Il en résulte une grande rigidité latérale, optimisée en 2013 par un caisson avant à double renfort et un arceau d’amortisseur renforcé. La précision de pilotage et la vivacité sur l’angle en sont grandement améliorées. L’utilisation de l’acier au Chrome Molybdène permet d’associer cette rigueur de tenue de cap avec un confort de pilotage et un comportement très neutre, bien appréciable sur les longues épreuves d’enduro. La Sherco 2013 gagne encore en rigueur de pilotage tout en conservant les qualités du train avant qui ont fait sa réputation. La vivacité et la maniabilité progressent aussi grâce à un rayon de braquage très réduit. Un gros travail a été mené cette année pour permettre aux Sherco de virer dans un mouchoir de poche, qualité primordiale en enduro moderne (le réservoir et les radiateurs ont dû être redessinés au niveau des tubes de fourche).

Les réglages internes de la fourche WP de 48 mm ont été revus en 2013. Il en découle un confort accru sur les petits chocs et une meilleure précision de pilotage.

Équipement haut de gamme

Les équipements aux noms les plus prestigieux se greffent sur le cadre semi périmétrique. Les suspensions sont le fruit d’un travail de développement mené conjointement par l’usine Sherco et la marque WP. Elles sont pensées avec le souci d’allier sensation et confort sur les petits chocs tout en permettant une rigueur extrême lors des sections très défoncées qu’on rencontre de plus en plus sur les enduros modernes. La fourche est installée dans des tés de marque Neken, taillés dans la masse, et réglables pour adapter l’ergonomie à tous les styles de pilotage. Le freinage avant et la commande d’embrayage sont confiés à Brembo. À noter enfin de nouveaux protège mains et un sabot plastique.

SE 250i et SE 250i-Racing: au top de la catégorie

La 250 Sherco progresse encore avec un châssis renforcé et un moteur plus puissant et plus vif. Une valeur sûre directement dérivée de la machine d’usine pilotée par Fabien Planet en championnat du monde d’enduro.

SE 300i et SE 300i-Racing: le compromis parfait

Précurseurs, les techniciens nîmois furent les premiers à développer une enduro 4 temps de 300 cm3. Une cylindrée qui est aujourd’hui reconnue idéale pour la pratique de l’enduro moderne. D’autres constructeurs proposent aujourd’hui des cylindrées intermédiaires, mais Sherco garde une longueur d’avance avec un millésime 2013 «longue course» encore plus performant.

SE 450i-Racing: efficace et joueuse

C’est avec la cylindrée 450 que Sherco a attaqué le marché de l’enduro, il y a 9 ans. Première enduro de grande série équipée de l’injection, elle a progressé régulièrement au fil des ans. Moto parfaitement aboutie, et testée dans les pires conditions sur le Dakar, elle est une valeur sûre de la catégorie et brille par son efficacité en enduro pur.

SE 510i-Racing: des sensations fortes

Les 500 sont réservées aux amateurs de chevaux. Avec leur parfaite maîtrise de l’injection, les techniciens Sherco ont réussi à allier grosse puissance et douceur de fonctionnement. C’est l’arme idéale pour les fans de grosses cylindrées, avec une machine de caractère qui sait rester efficace en toutes circonstances.

Fourche WP:

La fourche de diamètre 48 mm reçoit de nouveaux réglages internes pour améliorer le confort sur les petits chocs. Une fourche 2013 qui permet de gagner en précision de pilotage.

Freins Brembo:

C’est la fameuse marque Brembo qui équipe les Sherco, alliant puissance et sensations parfaites pour l’enduro.

Injection optimisée

Les techniciens Sherco ont retouché la courbe d’injection de la 300 pour diminuer le frein moteur. Le faisceau est renforcé, avec de nouveaux connecteurs étanches.

Moteur 300cc «longue course»

Gros travail sur le bloc 300cc en 2013, avec un nouveau vilebrequin, un nouveau cylindre, une culasse, un nouvel arbre à cames et une boîte de vitesses revue.

Cadre semi-périmétrique

En 2013, le cadre semi-périmétrique évolue en douceur, avec un caisson avant à double renfort et un arceau d’amortisseur renforcé, pour plus de rigueur en terrain défoncé.

Nouveautés 2013

Moteur 300cc

. Nouveaux cylindre et vilebrequin (longue course)

. Culasse retravaillée

. Nouveaux arbres à cames

. Cloche d’embrayage allégée

. Carter centraux renforcés

Moteur 250cc

. Culasse retravaillée

. Étagement de boîte de vitesses revu

. Cloche d’embrayage allégée

. Carters (embrayage et allumage) gris

. Carter centraux renforcés

Châssis SE 250i, SE 250i-R, SE 300i & SE 300i-R

. Nouveaux radiateurs et réservoir redessiné pour réduire le rayon de braquage

. Cadre renforcé (caisson avant et arceau d’amortisseur)

. Nouveaux réglages de suspension pour améliorer le confort sur les petits chocs

. Écopes de radiateurs redessinées pour un meilleur refroidissement

. Faisceau électrique renforcé, équipé de connecteurs étanches

. Sabot plastique

. Nouveaux protège-mains

. Décoration millésime 2013

SE 450i-R & SE 510i-R

. Décoration millésime 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici