AccueilActusRetour sur la dernière édition de l'EICMA

Retour sur la dernière édition de l’EICMA

2024 est là ! La rédaction d’Enduro Magazine vous propose donc de revenir sur les nouveautés qui rythmeront cette année ! 

Si le Salon de Milan n’a pas révélé de surprises en matière de nouveautés enduro pur et dur, c’est une déferlante de machines électriques ludiques que l’on a vu s’abattre sur la Fiera Milano. Au point où il ne fait plus de doute que notre passion se pratiquera aussi avec des véhicules mûs par la fée électricité dans un avenir proche… Passage en revue de ces engins.

Rieju 

La marque espagnole nous avait montré l’année dernière un proto électrique sur base de châssis de moto thermique, elle nous livre cette année une machine pensée dans sa globalité, la E-Tango. Tout un programme… Enfin, ses caractéristiques laissent deviner qu’on pourrait s’amuser à son guidon puisque la puissance annoncée est de 12,5 kW en pic, le couple de 270 Nm et le poids de 68 kilos. Avec des roues de 19 et 18” pour exploiter tout ça. De quoi atteindre 70 km/h en pointe et 170 kilomètres d’autonomie. Aucune date de commercialisation n’est annoncée, mais ça nous ferait bien plaisir qu’elle le soit vite. A noter aussi sur le stand du constructeur une Rieju MR 6 Days Argentina qui diffère de la MR Pro par sa déco aux couleurs du pays organisateur, son échappement FMF, sa protection de carter en plastique et ses durites bleues. Pour ceux qui souhaitent célébrer l’édition 2023.

RIEJU

Fantic 

Ça y est, elle est là ! La 300 XE trônait enfin sur le stand du constructeur vénitien. Ce qui signifie qu’on va bientôt pouvoir se régaler de son moteur de Yamaha 250 YZ bien retravaillé par Minarelli. Rappelons les changements opérés : cylindrée portée à 292,9 cm3 par une augmentation de l’alésage (72 contre 66,4), alimentation par une injection indirecte à double injecteur, démarreur électrique, valve contrôlée électroniquement, embrayage hydraulique (pompe Brembo, récepteur STM), contrôle de traction, trois cartographies d’allumage… De quoi titiller la concurrence. Vendue 10 390 euros, un tarif bien placé, les 100 premiers exemplaires seront disponibles dès décembre. A noter aussi la présence sur le stand Fantic d’une XE-F 310 (304 cc en réalité) extrapolée de “l’ancienne” 250 YZ-F, le modèle 2023. Plus qu’un changement de l’ensemble cylindre/culasse de plus gros diamètre, la marque nous a expliqué avoir énormément travaillé sur le traitement du piston pour éviter les problèmes de surchauffe, sensibles a priori sur la Yam. Enfin, pour suivre la tendance, les Italiens, centrés sur la mobilité urbaine, présentaient un prototype de moto électrique qu’on ne devrait pas voir de si tôt en revanche… Comme une étude de style.

FANTIC EICMA

Beta

L’attraction du stand Beta, outre les 300 RX et 450 RX, c’était elle, la nouvelle Alp 4.0 motorisée par un moteur Zontes de 350 cm3. Un trail de 133 kilos aux roues de 21 et 18”, décliné dans plusieurs configurations, plus ou moins tout-terrain, qui sera vendu aux alentours de 6 000 euros. Une alternative jolie et intéressante aux Honda CRF300L et Voge 300 Rally, des randonneuses bien sympas car à l’aise en tout-terrain.

BETA EICMA

Pour passer en revue les moindres détails des nouveautés présentes lors du dernier salon de l’EICMA, rendez-vous dans les pages d’Enduro Magazine 127. Actuellement disponible en kiosque mais aussi sur notre boutique en ligne. 

A Lire aussi

lettenbichler

Manuel Lettenbichler forfait pour le Xross en Serbie

0
Manuel Lettenbichler, le leader actuel du championnat du monde extrême, ne sera pas présent au départ du prochain round pour le Xross en Serbie....