red bull romaniacs

Le jour 3 de la Red Bull Romaniacs, deuxième partie de l’étape marathon, a souri au colosse sud-africain Wade Young, qui l’emporte avec 34 s d’avance sur Billy Bolt et un peu plus de deux minutes sur Téodor Kabakchiev. Mais celui qui fait la bonne affaire du jour est bien le tenant du titre Manuel Lettenbichler, 4e à 2 mn 22 s de Young. Avec 23 minutes d’avance au général sur le pilote Sherco et 26 sur Mario Roman, l’autre officiel de la marque, Mani peut envisager les choses sereinement. La dernière journée étant en effet traditionnellement moins difficile et moins longue que les précédentes, le pilote KTM n’a plus qu’à se caler dans les roues des deux Sherco et attendre que ça se passe jusqu’à l’arrivée s’il n’a pas de souci mécanique. Mani a su faire la différence hier sur la journée la plus dure, et ça a payé ! Sans compter évidemment l’abandon de Graham Jarvis, genou touché.

Derrière Lettenbichler et les deux Sherco, on retrouve un Billy Bolt qui a perdu trop de temps dans les premiers jours, puis les solides Jonny Walker et Taddy Blazusiak, qui ne semblent toutefois plus en mesure de jouer la victoire à la régulière. Plus réjouissant, les deux suivants sont des pilotes à suivre. 7e pour sa première en Roumanie, le Canadien Trystan Hart est impressionnant depuis le début de la course, sans faire de bruit. Il devance le Bulgare Téodor Kabakchiev, lui aussi révélation de cette édition. On attendait au contraire un peu mieux de Cody Webb, 12e seulement au général.

En Silver, l’Américain Nick Fahringer mène de 23 minutes cette Red Bull Romaniacs 2021 devant Jamie Lewis, deux pilotes qui auraient sans doute leur place en Gold. Le troisième, Alessandro Azzalini, est à plus d’une heure.

Les résultats complets ici.