red bull romaniacs 2020

La Red Bull Romaniacs 2020 aura tenu ses promesses sportives, avec une bagarre titanesque de tête de la course entre deux générations : la jeunesse avec Manu Lettenbichler, et on va dire pudiquement l’expérience avec Graham Jarvis, qui se battait déjà pour la victoire avec Andreas, le père de Manu, une dizaine d’années en arrière ! Les deux ont plus ou moins fait le trou sur le reste. Après un début de semaine timide, Mario Roman se remet petit à petit dans le rythme et conclut cette avant-dernier jour en troisième position derrière un grand Graham Jarvis, qui a profité des conditions très british pour gagner et repasser devant Lettenbichler au classement général avec 3 minutes 57 d’avance. Ce sera donc un sprint final entre les deux demain pour s’offrir la seule vraie extrême rescapée du calendrier 2020. Troisième provisoire, Wade Young, qui, de son propre aveu, a commis trop de fautes les jours précédents pour espérer mieux, reste sous la menace d’Alfredo Gomez, trois petites minutes derrière seulement. Derrière le gap est fait avec Billy Bolt, qui s’est tailladé le bras et a dû se faire recoudre cette nuit, puis Mario Roman qui ferme la marche des pilotes d’usine après l’abandon de Taddy Blazusiak, blessé à l’épaule. Chez les privés, le jeune Autrichien Michael Walkner, fils de Rupert, solide pilote de GP cross des années 80/90 et pilote d’essai chez KTM, qui tient la corde derrière les Galactiques. 
Enfin, en Silver, Fabien Poirot est solidement installé en seconde position de cette Red Bull Romaniacs 2020 derrière le danois Peter Weiss, mais ça risque d’être difficile pour aller le chercher avec 13 minutes de retard. Fabien Guillot, en quatrième position, peut quant à lui garder une espoir de podium, à 11 minutes de Joe Deakin. 

Les résultats complets ici. 

Le résumé de la journée d’hier :