red bull romaniacs 2020
Competitor performs during the third race day at the Red Bull Romaniacs in Sibiu, Romania on July 27, 2018. // Mihai Stetcu/Red Bull Content Pool // AP-1WDJES1652111 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

La Red Bull Romaniacs 2020, c’est parti ! La plus excitante des courses extrêmes débutent aujourd’hui, même si le traditionnel prologue dans les rues de Sibiu a été annulé au profit d’une boucle chronométrée dans les bois autour de la ville. Mais les choses sérieuses commencent évidemment demain avec la première journée de course dans les forêts roumaines. La liste des pilotes en catégorie Gold, la plus prestigieuse et difficile, est comme d’habitude impressionnante, avec tous les cadors habituels de l’extrême européen. Les Husqvarna de Graham Jarvis, Alfredo Gomez et Billy Bolt, la KTM de Manu Lettenbichler (tenant du titre), la première sortie officielle de Taddy Blazusiak avec la GasGas, les Sherco de Wade Young et Mario Roman… Voici quelques uns des favoris à une victoire très importante en Roumanie, considérant que la Romaniacs restera comme la seule très grosse épreuve du calendrier à avoir survécu au Coronavirus. Seul top gun manquant à l’appel, Jonny Walker, insuffisamment remis d’une fracture du coude. Quelques outsiders seront à suivre également, comme le jeune prodige israélien Suff Sella, coaché par Paul Bolton pour l’enduro et Seb Tortelli pour la partie MX. Autant dire qu’il est bien entouré. L’Autrichien Michael Walkner, les Italien Sonny Goggia et Michele Bosi, le Néerlandais Rienk Tuinstra ou encore le Bulgare (champion du monde Junior de SuperEnduro) Téodor Kabakchiev pourraient aussi se montrer de temps en temps. Notez que la soeur d’Alfredo Gomez, Sandra Gomez, s’aligne elle aussi parmi les gros bras en Gold. Habitué du mondial de trial féminin, il sera intéressant de suivre sa course. 

S’il n’y a pas de français cette année en Gold pour cette Red Bull Romaniacs 2020, on suivra également avec intérêt la course de Fabien Poirot. Le jeune pilote du team Sport Camps a en effet une réelle chance de monter sur le podium en Silver, et pourquoi pas de s’imposer. Espoir du trial français, on rappelle que Fabien se consacre désormais à 100% à l’extrême et met toutes les chances de son côté. Un autre français, Yoann Guillot participe également en Silver. 

On a bien sûr hâte de découvrir ce qu’a concocté pour les pilotes l’organisateur Martin Freinademetz, pour cette édition nommée « Vertical Madness », c’est à dire folie verticale. Voilà qui donne envie ! Nous vous tiendrons informés au plus près de la course. Restez dans le secteur ! 

La liste complète des engagés est ici.