Essayer la machine d’usine du pilote catalan, c’est comprendre ce qui fait une partie de son succès. Cette 450 ne réclame qu’une chose : qu’on l’exploite à fond. Faut juste s’appeler Marc Coma pour y parvenir.

A découvrir dans Enduromag #76

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici