Rallye du Maroc 2022
Anthony Fabre, la sensation de ce début de Rallye du Maroc 2022.

Le Rallye du Maroc s’est élancé ce week-end d’Agadir. Une édition qui représente une sorte de dernier galop d’essai avant le grand rendez-vous du Dakar 2023. C’est pourquoi le plateau est aussi important, avec la plupart des tops teams au départ. Et notamment la première sortie en course pour le Français Adrien Van Beveren sur sa Honda HRC.

C’est un autre français qui a créé la sensation sur la spéciale de qualification du prologue, en la personne d’Anthony Fabre, qui a fait une entrée remarquée pour son premier rallye-raid. Anthony Fabre fait en effet partie des quatre pilotes engagés sans assistance, les « malles moto ». Huitième de cette spéciale de qualification, un résultat incroyable parmi les tops guns ! Au jeu du choix des positions, il s’est ainsi retrouvé à partir en première place pour l’étape 1B, devant les top pilotes moto.

La décision de partir en quinzième position prise par le vainqueur de la spéciale de qualification Ross Branch (Hero Motosports) a payé. Le Botswanais remporte la spéciale hier entre Agadir et Tan Tan devant Luciano Benavides (Husqvarna Factory Racing) et Toby Price (Red Bull KTM Factory Racing) qui figurent aussi dans cet ordre au général provisoire. Pablo Quintanilla (Monster Energy Honda) a perdu du temps en chutant avant le dernier ravitaillement. Diminué à l’épaule gauche, il finit treizième tandis que son rival au W2RC Sam Sunderland (GASGAS Factory Racing) termine cinquième. Le jeune Américain Mason Klein (BAS World KTM Racing Team) a dominé le Rally2 et a roulé dans le groupe de tête au milieu des RallyGP. En Rally3 Enduro Cup Afriquia la victoire revient au Marocain Amine Echiger.

Ross Branch (Hero Motosports) : « Je suis parti doucement ce matin. Je ne voulais pas prendre trop de risque avec la moto pleine d’essence dans les cailloux. J’ai cherché à rester sur mes roues, ce qui est mon but cette semaine. Gagner à nouveau aujourd’hui signifie que je vais devoir ouvrir demain, mais c’est un mal pour un bien car cela va me faire travailler la navigation, il n’y a rien de tel pour cela que la course en tête. Je vais rouler le plus vite possible. Je sais déjà que je vais perdre du temps, mais je dois juste rester concentré. »

Mason Klein (BAS World KTM Racing) : « J’ai démarré en 5e position. Vers le kilomètre 100 ou 110 j’ai rattrapé Franco (Caimi) mais je n’ai pas essayé de le dépasser car il savait exactement ce qu’il faisait au moment de se retrouver face à Kevin (Benavides) et Ricky (Brabec) qui revenait en sens inverse. Ils sont ensuite venus à nos côtés avec un bon rythme. J’avais vraiment envie d’ouvrir devant eux, mais je me suis rappelé les conseils de Skyler (Howes) me disant de me calmer et de les laisser faire le job. »

Les résultats live du Rallye du Maroc 2022 en cliquant ici.