Rallye des pharaons

Les recos sont terminées et l’organisateur nous décrit avec précision le type de terrain qui attend les concurrents de l’édition 2012 qui se déroulera du 1er au 7 octobre.

L’édition 2012 du Rallye des Pharaons se déroulera dans le magnifique “désert libyque égyptien”, selon désormais la tradition, un territoire immense se prêtant comme aucun autre au monde à accueillir un rallye tout terrain de haut niveau. Aujourd’hui nous parlons du SABLE, qui caractérise cet endroit : dans l’édition 2011, sur 2250 km des secteurs sélectifs, bien 1930 km se sont déroulés sur fond sablonneux, allons voir de quelle façon.

Le sable égyptien est plutôt compact, sauf quelques zones particulières, ne donne pas de problèmes particuliers si on l’affronte avec les moyens corrects et les nécessaires attentions. Ainsi que tous les sables du monde, en certaines périodes de l’année, il est plus marqué par le vent, dessinant de magnifiques références pour les plus experts, qui pourront en tirer de précieuses indications sur l’endroit correct où placer leurs roues. Par rapport aux autres déserts du monde, celui “libyque égyptien” peut vanter un sable structuré en morphologies différentes : pistes de sable, dunes, dunes à cathédrales, complexes et magnifiques, plateaux…

Dans le parcours 2012 on en aura à volonté, pour tous les goûts, mais ce seront justement ces dunes qui feront la différence au cours des étapes, parce que la plupart du parcours se développera sur ce type de dunes.

Après les premiers cordons, déjà dans la première étape, il ne sera pas difficile “prendre les mesures” à ce type d’obstacle, qui feront partie de votre journée pour toute la semaine du Pharaons 2012. Ces dunes sont considérées “faciles”, mais ils peuvent cacher des pièges en sortie : elles peuvent être les fameuses “barcanes”, dunes que le vent a creusé sur le versant de sortie. Ce sont des dunes très amusantes, mais à ne pas sous-estimer, aussi parce qu’il y en aura de nombreuses, mais vraiment nombreuses au Pharaons 2012.

Les dunes cathédrales sont une caractéristique du désert tout autour de l’Oasis de Sitra, à mi chemin entre Baharija et Siwa. En 2011, la partie centrale de l’étape n°5 était une succession ininterrompue de ces merveilleuses “dunes complexes”, pour un parcours de bien 211 km ! Ce sont des dunes auxquelles il faut s’approcher avec beaucoup de respect : ce sont des dunes à “comprendre”, à “interpréter”, il ne sera pas suffisant de suivre les traces des pilotes qui vous ont précédés, ou de compter seulement sur les indications de votre GPS. Vous devrez faire une évaluation attentive de la trajectoire, comprendre si on peut tourner autour de la dune ou si on peut tirer tout droit… la direction qui vous apparaîtra comme la plus naturelle ce ne sera pas nécessairement la meilleure.

A coté des oasis, il y a des longues piste de sable, sinueuses et ondulées, parfois avec des marches en montée et en sortie, qui pourront mettre à l’épreuve les suspensions de votre véhicule, moto, voiture ou camion qu’il soit. Du point de vue de la conduite, elles offrent le maximum de l’amusement et sont  très stimulantes pour les pilotes plus habitués aux terrains ”consistants”.

Ne vous alarmez pas pour les difficultés de ces terrains, il n’y a rien d’impossible, peu de kilomètres suffiront pour s’y faire, après, tout vous apparaîtra beaucoup plus faisable.

En tout cas le Pharaons 2012 sera un “rallye modulaire”, lisez sur notre site internet www.pharaonsrally.com le Communiqué de Presse n.1 du février dernier: chaque jour vous pourrez moduler sur vos capacités et sur vos énergies le parcours à faire. Vous pourrez choisir, sur la base des indications que vous seront données, étape par étape, sur quelle partie du Secteur Sélectif vous lancer et en quelles parties aller préférer la liaison sur le goudron.

Toutes les informations sur Owaka.com ou en appelant le Service Concurrents au +39.331.834.9916.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici