Rallye de Sardaigne

En raison des risques d’incendie, des spéciales sont annulées. Marc Coma, vainqueur en 2011, va avoir du mal à refaire son retard sur son ex co équipier Jordi Viladoms.

La spéciale de la 4e étape a été raccourcie d’une quarantaine de kilomètres pour la même raison que la veille (risque d’incendie). Elle a souri une nouvelle fois à Jordi Viladoms. Depuis le début du Rallye de Sardaigne, l’Espagnol du Bordone-Ferrari se montre particulièrement à son avantage. Sa prise de pouvoir à Sa Itria reflétait parfaitement dans quel état d’esprit se trouve actuellement l’ex-équipier de Marc Coma chez KTM. Réservé et réfléchi, il explique comment au cours de ce secteur, il pense avoir pu faire la différence sur le favori de l’édition, Marc Coma. « En partant 16e ce matin, j’avais des repères. C’est à mon avis plus facile pour remonter que d’ouvrir, le cas de Marc (Coma) aujourd’hui. Je me suis senti bien sur la moto et dans la dernière partie rapide, sans trop de navigation, j’ai opté pour un bon rythme. C’est ce qui explique notre différence ce soir. » Un écart conséquent à une étape de la fin du rallye. Les 5 minutes de retard accusés par Marc vont être difficiles à remonter au cours des deux spéciales à disputer, mais ne sait-on jamais ! Le suspense reste entier.

Marc Coma, vainqueur de l’édition 2011 pourra-t-il récidiver ? Même l’intéressé considère que cela sera difficile : « je pensais dans la spéciale annulée (mardi) mettre un grand coup. Les circonstances ont fait que ce ne fut pas possible. Je suis content pour Jordi, ce fut longtemps mon équipier ! »

Perterhansel : 6e

Il sera difficile au Français, Stéphane Peterhansel (Yamaha 250) d’accéder au podium d’ici l’arrivée à San Téodoro. Sixième ce soir, ses prédécesseurs Botturi, Rodrigues, Ceci sont eux-aussi bien ancrés à leur place.

Toutes les infos sur www.bikevillage.it

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici