prologue de l'erzbergrodeo

Le prologue de l’Erzbergrodeo est un exercice compliqué, puisqu’il s’agit d’un parcours hyper rapide, sans grand chose de technique, sur les grandes pistes qui permettent aux camions géants de transporter le minerais. Or, niveau réglage des machines, on est là à l’opposé de ce qu’il faudra pour la « vraie » course, celle du Hare Scramble du dimanche.

Mais ce prologue de l’Erzbergrodeo a tout de même une importance énorme, puisqu’il décide des places sur la « grille » de départ pour cette fameuse course du dimanche. En tout cas, il faut impérativement, pour les tops qui aspirent à la victoire, terminer dans les 50 premiers pour bénéficier d’une place en première ligne. Parce qu’avec un départ dans la deuxième, c’est déjà l’assurance de perdre un temps fou dans les bouchons qui se créent dès que les pilotes entrent dans les très techniques chemins de la forêt juste après le départ.

Or, c’est un vainqueur surprise qui s’est imposé sur de prologue de l’Erzbergrodeo, en la personne de Kailub Russell ! La légende du GNCC US, pour sa première participation, devance d’un souffle Dominik Olszowy, le champion du monde Junior de SuperEnduro et animateur du championnat du monde extrême. Les autres favoris se sont qualifiés tranquillement sur la première ligne, avec la quatrième place pour Manu Lettenbichler, la cinquième pour Billy Bolt, la dixième pour Wade Young ou encore la 23e de Graham Jarvis, jamais fan de l’exercice… Notez la belle onzième place du toujours aussi rapide David Knight. On signalera également l’exploit de ce furieux de Pol Tarres, qui réussit son pari de se placer en première ligne, à la 47e position, sur sa Yamaha T7 Tenere. Le but de Pol est de parvenir à finir la course, et il disait lui-même que ça passerait par une place en première ligne. Voici déjà un obstacle de surmonter, donc. Chapeau bas !

Tous les résultats ici. 

prologue de l'erzbergrodeo prologue de l'erzbergrodeo